Politique, Pouvoir & Manipulation

19 décembre 2010

Général

POLITIQUE, POUVOIR & MANIPULATION

Penser globalement, Agir localement

par G. AKUE

 le 19-12-2010

 

Comme on fait son lit, on se couche. Cela résume bien l’état de notre humanité couchée dans le lit des affaires mal rangées, des travers de comportement, des insouciances et de la démission collective, comme elle se l’a fait.
De toutes les réflexions et analyses qui sont faites autour des problématiques qui touchent les sociétés africaines, et qui en passant sont le lot des sociétés humaines en général, qu’elles soient blanche, noire, jaune ou autre,  et ce quel que soit le niveau matériel de développement que l’on peut observer ici et là, sont souvent absentes les questions fondamentales que chaque âme, chaque peuple, chaque nation, chaque race devrait constamment se poser, à savoir:

Qui sommes-nous ? D’où venons-nous ? Pourquoi sommes-nous ici ?

Je crois que ces trois interrogations susmentionnées équivalent  le ‘CONNAIS-TOI TOI-MÊME’ de celui dont j’ai choisi de ne pas citer le nom ici, qui mis en pratique, ne serait-ce que par le 1/10 de l’Humanité sur GAIA (LA TERRE), aurait fait la différence et nous aurait permis d’éviter l’Enfer que nous vivons tous par ces temps chaotiques.

Si chacun de nous prenait le temps d’observer attentivement le monde extérieur qui gravite autour lui et en faisait une sincère et honnête analyse en rapport avec son monde intérieur, il se reconnaitrait peu ou prou dans cet extérieur qui n’est que le miroir nous renvoyant  notre propre image. Autrement dit, l’être humain projette à l’extérieur ce qui constitue sa véritable nature intérieure, qu’il en soit conscient ou pas.

Par extension, nous dirons donc que les différents gouvernements et lois qui régissent nos différentes nations de par le monde sont le reflet de ce que nous sommes réellement.  Ce n’est plus un secret pour les avertis, ceux qui cherchent vraiment la vérité derrière l’écran de fumée que constituent les médias et toutes les autres institutions que l’on qualifie d’officiels, que nous sommes la cible d’un gros complot planétaire à l’intérieur duquel les différentes pièces du ‘GRAND PUZZLE’ sont soigneusement mises en place contre vents et marées aux fins d’embrigader et d’asservir l’humanité entière au profit d’une petite ‘ELITE’ d’hommes et de femmes aux âmes sombres aidés par des bio-machines aux ordres. Et ceci a nécessité un certain nombre de plans diaboliques et très complexes pilotés subtilement et intelligemment par ce petit groupe qui se fait appelé ‘IllUMINATIS’.

L’objectif premier de ce document est de présenter un résumé succinct de la situation actuelle du monde et décrire certaines des pièces maitresses du puzzle que les forces obscures manœuvrant en coulisses utilisent, ainsi que leur véritable but.
De ce fait, nous tenterons de mettre en exergue les subtiles mécanismes qui servent à régenter et maintenir sous le joug la société humaine globale sans distinction de race ni de sexe, et parallèlement, relayer un autre regard trop souvent absent dans les différents articles et discussions que nous autres du continent africain avons.

Clones, Robotoïdes et Sosies

Il va de soi que pour l’écrasante majorité des peuples de la Terre, le monde se présente comme un ensemble d’Etats et de Nations constitués d’hommes et de femmes de différentes races, noire, blanche, rouge et jaune crées à l’image de DIEU, lesquels Nations et Etats sont pour les uns ‘développés’  et régis par des régimes démocratiques et pour les autres ‘en développement’ et tenus par des régimes plutôt autocratiques et tous les autres types intermédiaires.
Mais derrière cette vision des choses très simpliste se cache une réalité tellement vilaine que  dans l’entendement de la plus part des gens, au moment où ils s’y confrontent, ne peut relever que de la science-fiction.   Evidemment que pour ceux qui ont l’esprit assez vif et ouvert pour aller fouiner au-delà des apparences, ce qui est considéré comme fiction pour les autres rime plutôt avec la VRAIE REALITE dont l’accès nous a été dénié. Et ceci n’a pu prendre que grâce à un élément-clé : la manipulation de ce qui constitue le cœur même de l’expression de nos vies sur Terre, l’ADN humain. Puisque de la qualité et de l’intégrité de l’ADN d’un véhicule corporel dépend l’aptitude de l’esprit incarné à faire pleinement ou non usage de ses facultés.

Comme je l’ai dit précédemment, nos sociétés étant régies par le mensonge, la manipulation essentiellement dans un but de pouvoir, d’asservissement et de contrôle, tout ce qui relève de la sphère officielle, que ce soit dans le domaine de la politique, de la science, de l’économie, ne sert que ce but-là.

Officiellement, il n’est pas encore possible, et dans le cas contraire autorisé de cloner un être humain. Au vu de ce qui vient d’être dit, nous en conclurons que cette pratique a pion sur rue depuis belle lurette.

Il existe maintes et maintes preuves de par les documents et investigations rendus publiques ici et là que des clones humains vivent parmi nous depuis au moins la fin de la deuxième Guerre Mondiale et qu’ils constituent la plus part de nos dirigeants/leaders les plus importants non seulement sur la scène politique, mais aussi économique, religieuse, scientifique et militaire.

Quelques définitions pour le lecteur:

Un clone est par définition, une copie humaine conforme faite à partir du matériel génétique de l’original moins l’âme de l’entité concernée ce qui en fait une simple Bio-machine humaine reprogrammable et contrôlable à volonté. Un robotoïde est par contre un être humain diminué par une criminelle manipulation de l’ADN au point de rendre les facultés les plus importantes qui font de lui un Humain tout simplement absentes ou très sérieusement dégradées. un sosie est un substitut à la technique du clonage qui consiste à prendre une personne qui ressemble un peu à une autre pour en faire un double identique par des traitements génétiques et de la chirurgie plastique avancée.

En considérant le fait que plus de la moitié de la population mondiale est constituée de robotoïdes dont l’introduction dans la population remonte à des millénaires et a été l’œuvre d’une race d’êtres d’outre-espace, nous comprendrons aisément pourquoi il nous est si difficile d’amener les masses vers une prise de conscience générale plus aigüe et plus profonde  qui les libèrerait  du système et les rendrait plus responsables, donc plus difficile à manipuler.

A bien observer les mondes  politique, financier, religieux et militaire, nous remarquons qu’ils sont dans une logique toute autre que celle des politiques qu’ils prétendent vouloir appliquer et défendre officiellement, celles qui mettraient l’HUMAIN et GAIA(La Terre), qui nous accueille sur son corps et sans laquelle il n’y a de VIE ni de CIVILISATION possible, véritablement au centre de toutes les préoccupations. Et ceci est beaucoup plus visible dans nos pauvres et ridicules Etats en Afrique noire et dans les nations ‘pauvres’ en général, mais cela l’est également dans les soi-disant nations riches et développées sous une forme plus insidieuse et dangereuse. Et dans ce dernier cas le réveil va et est en train d’être brutal. Tous les Etats occidentaux sont en faillite et maintenus artificiellement à flot par un système qui craque de toute part.

Voici brièvement présenté le modus operandi de la CABALE dans sa stratégie de saisie complète de tous les pouvoirs sur terre:

  • On place des hommes de main du système un peu partout aux postes de pouvoir. Toutes les décisions prises sont donc assurées d’aller dans le sens des intérêts des maîtres du jeu.
  • Ceux qui tentent à un moment donné de se libérer du système sont menacés et contraint de rester dans les rangs par voie de chantage, de corruption, de manipulation. Souvent dans les pays où une certaine tradition démocratique est beaucoup plus respectée, on procède par dénigrement et des attaques en règle montées de toutes pièces sur la personne pour la contraindre à la démission.

C’est ici qu’interviennent les médias qui sont sous leur contrôle et par l’intermédiaire desquels la masse est manipulée, que ce soit pour faire élire ou déchoir une personnalité de ses fonctions.
Les différentes formes d’assassinats interviennent quand il n’y a pas de solution de remplacement. Alors, dépendant des situations, on assassine tout simplement la personnalité et la remplace par son clone déjà créé dans leurs laboratoires souterrains top secrets (des installations se localiseraient à CAMP DAVID dans le Maryland) sans que personne de l’entourage ne s’en rende compte. Pour plus d’infos sur le sujet voir ICI et ICI.

  • Dans les pays de ‘moindre importance’ où on s’embarrasse très peu de l’opinion publique comme les nôtres en Afrique, on fait déposer le régime par des pantins en uniforme (souvent des robotoïdes) ou dans les cas extrêmes on liquide la personnalité au cas où il représenterait un danger ultérieur de par son impact sur le peuple (T. Sankara, S. Olympio, P. Lumumba etc.).

C’est de cette façon essentiellement que nos différentes nations sont dirigées et contrôlées par une poignée d’individus disposant de moyens technologiques et scientifiques assez avancés. Et généralement, ces gens-là font en sorte d’être toujours en avance de plus ou moins deux générations sur le reste du monde en faisant en sorte que toutes les découvertes scientifiques et technologiques de pointe tombent dans leurs escarcelles en jouant de leur puissance financière ou carrément en zigouillant les personnes en question et mettent la main purement  et simplement sur les documentations (entrainant  retrait et remise aux calendres grecques de toute application de la chose dans le circuit officiel).

C’est donc par ses méthodes cruelles mais très élaborées que cette pieuvre a bâti et maintient, malgré les efforts déployés ici et là par d’honnêtes et courageux citoyens pour renverser la situation en faveur des peuples meurtris,  son joug sur notre Humanité entière, l’Afrique n’étant qu’une des pièce du GRAND PUZZLE OBSCURE, LE NOUVEL ORDRE MONDIAL et LE GOUVERNEMENT MONDIAL FASCISTE qui en est la conséquence logique.

Le Nouvel Ordre Mondial et La Cabale Obscure

Nous en avons entendu souvent comme un leitmotiv dans tous les discours de nos pantins de leaders dans les années 80. Le Nouvel Ordre Mondial blablabla et le Global 2000 blablabla revenaient comme en boucle dans les médias et nous nous souviendrons qu’au Togo, il y avait tout un ballet de ‘personnalités’ dont le fameux japonais Sasakawa de Global 2000 justement que Eyadema Gnassingbé avait reçu en pompe à la tristement célèbre maison du RPT, faisant croire au peuple qu’il était porteur de ‘LA SOLUTION’ à la problématique de sous-développement de notre pays.

En fait le N.O.M. est un concept mis au point et piloté par l’élite gouvernante, ceux qui détiennent la réalité du Pouvoir sur notre monde que l’on appelle aussi dans les milieux avertis LA CABALE OBSCURE à cause de leur agenda obscure et leur préférence à agir dans l’ombre, pour asseoir une totale domination sur la surface de la Terre et devenir maitre absolu des richesses et des peuples de cette dernière sans distinction de race contrairement à ce que l’on pourrait croire. (Lire infos ICI et ICI).

Le processus est accéléré depuis par le biais de ce qu’on appelle cyniquement ‘la mondialisation’ dont le but est de centraliser de façon évidente toutes les institutions politiques, financières, militaires, sociales etc. aux mains des pantins/clones de la Cabale et instituer une dictature globale réduisant la société humaine en 2 catégories: l’ELITE (les maitres) et LES ESCLAVES.

Ce dont il s’agit ici, c’est un véritable monstre tentaculaire à plusieurs têtes, puisqu’il existe en leur sein différentes factions (la fameuse Françafrique en est une) qui, tout en étant alliées/partenaires,  n’hésitent pas à se rentrer dedans pour cause de rivalités et de luttes d’hégémonie internes. Rien d’étonnant car c’est le propre même du mental luciférien (ce sont des adorateurs de Lucifer), l’ombre se fait ombrage, par opposition au Mental divin qui lui opère dans et par la lumière, donc dans la transparence et le respect.

Le CFR- The Council on Foreign Relations-, le groupe Bilderbergers, le Skull & Bones, le B’nai B’rith, les diverses Loges Maçonniques disséminées sur tous les continents, l’Institut Tavistock, le MOSSAD(Israël), la CIA et le MI6 britannique,  et plein d’autres organisations aux noms pompeux dissimulant le véritable but poursuivi, sont de véritables pions  sur le sombre échiquier de la Cabale pour forcer le monde vers un MONOPOLE GLOBAL.

Et curieusement, quand on y regarde de près, toutes ses organisations sont  truffées de sionistes juifs et chrétiens ou d’individus sous forte influence de ses derniers. C’est dire que les juifs khazars sont au cœur de cette CABALE OBSCURE, chose qu’ils ont initiés depuis des siècles en semant des révolutions préfabriquées ici et là, culminant par la 2ème Guerre Mondiale sous la conduite de leur congénère Hitler Adolf à travers le National-socialisme/Nazisme qui depuis lors n’a cessé de se répandre dans le monde comme un fléau. Notez que les nazis (nom dérivé du mot ASHKENAZI, qualificatif de la composante KHAZARS de la communauté juive originaire de  l’Europe de l’Est), contrairement à la propagande officielle, ont plutôt protégé les juifs/khazars  pour ensuite les aider à émigrer vers le nouvel Etat d’Israël à naitre. Plus d’infos ICIQuand on parle de la révolution russe de 1917, de la guerre civile de 1861-1865 aux USA, des 4 siècles de la traite négrière, de la révolution française de 1789, de la colonisation en l’Afrique, il s’agit en fait de faits orchestrés par les sionistes.

Allez fouiner partout, vous verrez infailliblement la main d’un juif ou d’un subordonné/adorateur de la vision juive des affaires du monde. Et la presque totalité de ses fidèles d’entre les fidèles sont des clones et des robotoïdes donc incapables de réfléchir par eux-mêmes. La portion congrue qui en reste et qui peut se réclamer d’un peu d’âme, est faite d’opportunistes,  d’arrivistes et de déséquilibrés. D’où les problèmes que nous rencontrons de plus en plus avec nos ‘grands intellos’ qui finissent par être perçu comme ce qu’ils sont en réalité, c’est-à-dire de véritables aliénés mentaux.  Il est donc impératif que nous autres prenions conscience de cet état de fait et l’intégrions dans toutes nos analyses, réflexions et stratégies de conquête/reconquête et, de loin le plus important, de protection des souverainetés de nos peuples et nations en Afrique et ailleurs.

Apparemment, certains pays seraient plus touchés que d’autres par ce grand fléau des temps modernes qui fait substituer aux humains des sous-hommes et des bio-machines. Le cas de notre Togo m’interpelle énormément vu la nature étrange du régime en place et les agissements des personnalités politiques de quelque bord qu’ils se réclament.  C’est ma conviction personnelle que le dictateur Etienne Eyadema n’est pas demeuré le même du début à la fin. Il a surement été remplacé par un clone/sosie quelque part à un moment décisif de l’histoire de notre pays. Mon intuition me dit qu’il a surement été tué au moins une fois non deux et remplacé. Mes soupçons se placent sur les 2 périodes suivantes : l’attentat (accident ?) de Sarakawa et le coup raté ( ?) de mars 1993.

L’Afrique et La Race Indigo/Noire

L’Afrique ayant été la matrice ayant engendré l’humanité et les civilisations et de par le rôle primordial qu’elle a tenu dans la succession des deux grandes civilisations que la Terre ait jamais connues, celle de la LEMURIE et de l’ATLANTIDE, aujourd’hui disparues, en tenant haut le flambeau de l’humanité au travers de la très brillante civilisation de l’Égypte antique,  et ce ensemble avec celles non moins brillantes des INCAS/MAYAS/AZTÈQUES,  assurément a de quoi attiré toutes les convoitises de ceux qui de par leur nature ont toujours recherché le pouvoir et la domination, la lumière ayant toujours ce pouvoir d’attirer l’ombre. Et quand nous parlons de l’Afrique, il est question évidemment de la race indigo (sur qui les ‘blancs’ ont coulé l’étiquette de race ‘noire’, ce qui est absurde puisque NOIR signifie absence de couleur) qui a foulé le sol de cette planète, ensemble avec leurs compagnons de la race jaune, il y a environ 1.350.000 années en provenance d’une terre en difficulté dans la constellation du CENTAURE (cf.  The Thiaoouba Prophecy de Michel Desmarquet).

Ce continent a été la cible principale du groupe des rebelles lucifériens après la perte de la Lémurie et de l’Atlantide, par le fait de ces mêmes entités, et nous pouvons comprendre que son peuple et la civilisation qu’elle y a si brillamment produite  aient été réduits à l’état misérable qu’on lui connaît aujourd’hui, un état à ne vous inspirer que du désespoir. Ce tare que nous, Africains, trainons, et que les générations successives ont échoué à nous en libérer, est en train de signer notre arrêt de mort et nous jeter irrémédiablement dans  une phase d’extermination collective sur tous les plans en tant que race, et ce avec notre collaboration à la fois passive et active.
Du réveil, de l’organisation et de l’unité des hommes et femmes pensants, motivés par le cœur et l’intellect supérieur dépendront l’avenir du continent et le regain de dignité et de fierté de son peuple, condition sine qua non de la restauration du respect et de la considération des autres races prises collectivement.

Il est essentiel que les africains soient rééduqués quant à ce qui est de leur véritable histoire et commencent à être fiers de ce qu’ils sont, de la couleur de leur peau, de la nature de leur cheveux. Une réconciliation avec nos racines sans complexe aucun. Pour cela il nous faut des repères solides, des idéaux incarnés par des leaders de tout bord. Des gestes forts posés de façon symbolique ou non qui frappent et marquent l’imaginaire des africains, des coups de gong qui sonnent la fin de la somnolence.

Quand les gouvernements menés par des hommes et femmes intègres commenceront à prendre des mesures courageuses et concrètes allant dans le sens de la RENAISSANCE AFRICAINE  et que cesseront le mimétisme et le suivisme honteux de l’occident, nous verrons poindre la lumière au bout du tunnel.

L’UA Instrument du Nouvel Ordre Mondial.

Pour mettre en route/chantier toutes ses réformes cruciales à l’émergence d’une véritable société humaine et humanisante, construite sur des critères de durabilité, d’harmonie et d’équilibre vis-à-vis de la nature, il nous faut repenser les bases et la nature de nos institutions régionales et continentales d’un côté, et leur interaction de l’autre, indépendamment de ce qui se faire ailleurs, je veux dire dans le monde actuellement. A bien y regarder, l’UA ne s’inscrit pas dans cette logique, mais alors pas du tout. C’est tout simplement et honteusement du copier/coller du modèle UE qui nous a été imposé par le N.O.M. qui fait pareil avec l’Asean en Asie et d’autres structures ‘livrées clés en main’ sur les autres continents.

Au-delà de la nécessité pour nous Africains de nous démarquer de la ligne officieuse fasciste dictée sous pression par les tenants du N.O.M., nous avons des situations spécifiques à la l’Afrique, entre autres la multiplicité des langues,  et la trop grande balkanisation des territoires, qui nécessitent une approche différente et franchement osée. Obligation nous est donc faite d’innover, d’aller plus vite là où c’est possible histoire de remettre un tant soit peu les pendules à l’heure et peut-être montrer une autre voix plus respectueuse de la VIE au reste du monde.  Autrement à quoi cela sert-il de brandir sans cesse le fait que nous sommes le berceau de l’humanité et peut-être bien de la civilisation.

L’UA dans l’état actuel des choses, n’est qu’un véritable monstre par le truchement duquel nos ennemis visent à sceller le sort du continent  dans un statut quo de pourvoyeur de matière première et de main d’œuvre à bon marché. Posez-vous la question de savoir par quel miracle des Etats ayant échoué individuellement pour des causes que l’on connait, pourraient réussir ensemble, quand les causes à la base de ses échecs ne sont toujours pas éliminées. Pire, quand ce sont les mêmes mains cachées derrière les causes qui continuent à tirer les ficelles. Contrairement à ce que l’on fait croire naïvement à une certaine opinion africaine légitimement en droit de revendiquer l’unité et le bien-être pour ses enfants, de l’unité continentale ne jailliront pas nécessairement la puissance et la richesse pour nos peuples. Avec ses multinationales qui n’arrêtent pas de fusionner, se faisant de plus en plus puissantes,  et qui possèdent littéralement nos terres, nos mines, nos sociétés dans les secteurs les plus stratégiques, nos monnaies, nos flores et faunes, nos eaux etc., que croyez-vous qu’un gouvernement  continental peut y faire surtout que ce dernier ne sera que le prolongement de nos pantins/clones/robotoïdes locaux contrôlés jusqu’aux os par la Cabale Obscure.

Regardez bien ce qu’il se passe avec l’EU. Allez au-delà des apparences et vous verrez la vilaine réalité qui s’y cache. Les vrais décideurs au sein de l’EU ne sont ni la commission et son président, ni le parlement. Ce sont les intérêts économiques stratégiques globaux dictés par l’agenda secret du N.O.M.. Il en va de même pour les États-Unis et la Grande Bretagne qui en réalité ploient sous le joug de l’Etat sioniste d’Israël, véritable cancer de l’humanité,  instrumentalisé par les Rothschilds et Cie aux fins de suprématie mondiale.  Nous vivons dans un monde dont l’économie globale est surveillée et manipulée dans un but précis par ces énergumènes.

Une chose très importante à savoir est que LA FEDERAL RESERVE BANK qui sert de banque centrale aux États-Unis est aussi celle de toutes les banques centrales du monde. Et cette dernière contrairement à ce que l’on croit, et qui doit être la norme, est une institution privée appartenant aux Rothschilds et Cie.

Rendez-vous compte ? Une institution aussi primordiale, une de souveraineté, aux mains d’individus aux intentions obscures hors de contrôle de l’Etat (des Etats). Pas étonnant que le monde, et particulièrement les États africains, soient dans cet état lamentable.

A propos, je vous laisse juger par vous-mêmes des observations faites sur le sujet par un certain nombre de personnalités-clés qui ont alerté le monde :

‘’Ces banquiers internationaux et les intérêts pétroliers  de la Standard de Rockefeller contrôlent la majorité des journaux et les colonnes de ces derniers dans le but de matraquer dans la soumission ou de chasser des fonctionnaires d’une charge publique qui refusent d’obéir aux ordres des cliques puissants corrompus qui composent le gouvernement invisible »Theodore Roosevelt (26ème Président des USA)

« Ce n’était pas accidentel. Cela a été un événement soigneusement arrangé … Les banquiers internationaux ont cherché à provoquer un état de désespoir ici afin qu’ils puissent émerger comme les dirigeants de nous tous. »Louis T. McFadden (Député American de Pennsylvania)

« La banque est conçu dans l’iniquité et né dans le péché. Les banquiers possèdent la terre (la Planète). Enlevez-le leur, mais laissez-leur le pouvoir de créer de la monnaie et contrôler le crédit, et d’un coup de plume ils créeront assez d’argent pour l’acheter à nouveau. Retirez cette grande puissance des mains des banquiers et toutes les grandes fortunes comme la mienne disparaîtront, et ils doivent disparaître, car ce serait un bien meilleur et plus heureux monde à vivre. Mais si vous voulez continuer les esclaves des banquiers et payer le coût de votre propre esclavage, laissez-les continuer à créer de la monnaie et contrôler le crédit. »Sir Josiah Stamp (directeur de la Bank of England)

« La division des États-Unis en fédérations de force égale a été décidé bien avant la guerre civile par les grandes puissances financières de l’Europe. Ces banquiers avaient peur que les États-Unis, s’ils se maintenaient comme un seul bloc, et comme une seule nation, n’atteignent l’indépendance économique et financière, ce qui perturberait leur domination financière sur le monde entier. »Otto von Bismark (1er Chancelier de l’Empire allemand)

« Le système financier … a été remis à … la Federal Reserve Board. Ce conseil administre le système de financement par l’autorité de … un groupe purement de profits. Le système est privé, menée dans le seul but d’obtenir le plus grand profit possible de l’utilisation de l’argent des autres. » Charles A. Lindbergh (Membre du Congrès des USA du Minnesota)

Il est clair qu’avec tous ces antécédents très instructifs, il serait plus sage, dans le cadre d’un gouvernement véritablement représentatif et au service des intérêts des nations,  d’envisager d’aller plus loin qu’un simple détachement de la monnaie CFA de l’Euro, ou en frapper une toute nouvelle, peu importe, puisque même l’Euro et le Dollar, pour ne citer que celles-là, sont aussi sous la coupe des banquiers du système. En outre, je vois très difficilement en quoi les autres nations africaines disposant de leurs propres monnaies ont mieux fait que ceux de la zone CFA que je ne cautionne nullement.

Ma conviction est donc que nous devons procéder par la consolidation des blocs régionaux, tels la CEDEAO, la CEMAC, la SADEC etc., assez rapidement vers de solides structures fédérales dotées de gouvernements effectifs et efficients. Et ce bien sûr après une minutieuse purge des éléments qui gangrènent nos sociétés et ralentissent notre progrès. Des matières telles la défense, l’éducation, l’industrie, les recherches scientifique, technologique, archéologique, la monnaie,  doivent être mise en commun et prioritairement réorganisées et  restructurées. Le choix d’une langue commune africaine est capital et relèvera surtout de beaucoup de volonté et de maturité politiques. Nous ne pouvons pas continuer avec ces multitudes de langues qui constituent un frein à l’unité et à la cohésion de nos peuples.  Cette situation est unique à l’Afrique et nécessite des mesures coercitives et volontaristes. Nous y gagneront tous en tant que civilisation sur le moyen et long terme.
L’UA ne peut que revêtir la forme d’une structure confédérale assez souple visant essentiellement à la mise en commun de certaines ressources et structures vitales pour l’ensemble du continent et à une coordination des diverses politiques sur le plan continental et vis-à-vis de l’extérieur.

On nous a fait tourner en rond pendant des décennies en nous concoctant toutes sortes de plans-pièges  pendant que les autres se gavaient littéralement à nos dépens. Et tout d’un coup, on trouve la formule magique, l’UNION AFRICAINE (calquée sur le modèle E.U et on fait exactement pareil au niveau de l’UEMOA etc.), censée tout réglé alors que nous trainons toujours avec nous l’échec de ces fameux blocs régionaux qui n’ont jamais été autre chose que des jouets aux de nos dirigeants et un excellent moyen de distraction pour les tenants du NOUVEL ORDRE MONDIAL. Autrement dit, on prend les mêmes et on recommence. C’est un éternel recommencement. Pire, nous ne faisons même pas du ‘sur place’, nous régressons. La logique voudrait que nous commencions d’abord à clarifier les choses au niveau de nos pays respectifs pour ensuite pouvoir avoir les coudées franches pour bâtir de véritables fédérations d’États aux superficies assez convenables pour en faire des puissances respectables et respectées. Si nous visons trop grand, nous échoueront.

Nos grands États ainsi constitués auront largement les moyens de leurs ambitions. A l’instar des révolutions en marche en Amérique latine, les grands groupes industriels au service du N.O.M. devront se plier à la nouvelle donne politique. C’est-à-dire céder des parts plus importantes à l’Etat et/ou aux nationaux et être contraints à un réel transfert de technologie sous peine de résiliation de contrat et dans des cas touchant de près la souveraineté nationale, se voir purement nationalisés.

Il va de soi qu’ils vont tenter de jouer comme toujours de certains de leurs instruments de guerre que sont le FMI et la BANQUE MONDIALE, ainsi que tous les autres CLUBS (de Paris, de Rome etc.) pour faire chanter les officiels au sommet de l’État. Mais il y a un atout de taille maintenant, une institution opérationnelle depuis une décennie environ que je peux en fait qualifier d’authentique Banque Mondiale ou Banque Centrale des Banques centrales, qui dispose de vastes ressources et prête à financer tous les Etats qui en font la demande à des conditions avantageuses comme jamais auparavant.  Il s’agit de l’OITC - Office of International Treasury Control – dont vous pouvez tout savoir en allant sur le site et en visitant ce lien Whistleblower and OITC, où vous trouverez une série d’articles rédigés par un de leurs membres pour éclairer l’opinion publique face à la désinformation orchestrée par la CABALE à son encontre. De plus en plus de gouvernements sont au courant de l’existence de cette institution divine mais ne veulent pas s’adresser à eux parce que complices de la CABALE OBSCURE, ou sont empêchés de le faire sous chantages et menaces comme vous pouvez le lire ICI

Comme vous pouvez le constater, tout est en place pour implémenter les changements nécessaires au développement de nos nations. Tout ce qu’il nous reste, c’est des hommes et femmes de conviction ayant le courage de dire NON à la clique en face même si c’est au prix de leur vie. C’est à cela qu’on reconnait ceux de la trempe de leaders.

A la différence du réveil qui s’est amorcé en Amérique Latine (réveil incarné par le Venezuela, la Bolivie, l’Equateur), qui me redonne de l’espoir et de la fierté en tant qu’Africain et citoyen du monde, je ne vois malheureusement aucune rupture similaire sur la scène politique africaine dans aucun des pays sur tout le continent. Seul Thomas Sankara a su imprimé une empreinte similaire à ce que le continent a désespérément besoin aujourd’hui.

L’Intervention Divine et des Civilisations Extraterrestres.

Évidemmentque cette phase que nous vivons actuellement sur Terre constitue les temps apocalyptiques prédits par la Bible et un certain nombre d’autres écrits sacrés. Il n’y a qu’à observer l’état du monde, pour un observateur bien avisé, pour s’en apercevoir.  Nous avons frôlé la catastrophe à maintes et maintes reprises mais à chaque fois, il y comme une haute influence qui a fait que les évènements sont sans cesse repoussés pour donner une chance supplémentaire aux humains.
Si ce n’était cette intervention divine, ce qu’on qualifie de IIIème GUERRE MONDIALE aurait déjà désintégré notre planète et nous ne serions même pas là aujourd’hui pour nous plaindre de domination et d’exploitation.

Nous avons de plus en plus dans nos cieux des flottilles de vaisseaux spatiaux apparaissant ici et là, se mettant en évidence pour les populations de la Terre ; celles-là mêmes qui ont été maintenues longtemps dans l’ignorance de l’existence de ces civilisations extraterrestres très avancées par un effort conjugué des politiques, des religieux et des scientifiques. Des documents des services secrets déclassifiés certifient qu’il y a eu peu après la seconde guerre mondiale, des contacts avec des êtres d’outre-terre. Les intentions sont bonnes pour les uns et mauvaises pour les autres.  Et évidemment, on fait plus cas de ceux-là qui ont signé des traités avec nos gouvernements, je veux dire ceux des nations puissantes, impliquant un échange de technologie (plus d’infos ICI) qui aura servi à certaines puissances de faire des pas de géants. Ce qu’elles n’auraient pas pu faire autrement. D’où le contraste entre le lent développement qu’a connu le monde durant la période précédant la 1ère Guerre mondiale et celui assez vertigineux d’après, compte non tenu des fabuleuses découvertes retirées du domaine public et secrètement utilisées contre l’humanité.

Tout récemment, des officiers américains à la retraite ont brisé le silence qui leur a été imposé en faisant des révélations publiques lors d’une conférence de presse à propos de navettes spatiales ayant apparues au-dessus des bases militaires où ils étaient affectés et où sont entreposées des têtes nucléaires en projetant des rayons lumineux. Après quoi il fut constaté que tous les dispositifs de mise à feu des engins ont été désactivés. Et  ils sont depuis demeurés incapables de remédier à cet état de fait. Ce qui explique pourquoi le monde n’a pas connu d’Armageddon jusqu’ici. Le décret divin est clair : il n’y aura pas de destruction par l’atome de cette précieuse Terre.

Et ceci, même nos pantins locaux le savent bien. Ils savent que là dans nos cieux stationnent toute une armada de vaisseaux en provenance de l’univers tout entier regroupés sous l’appellation de FÉDÉRATION GALACTIQUE DE LUMIÈRE et au service du CRÉATEUR, tendant généreusement leurs mains à une humanité menacée d’extinction par la folie de ses indignes dirigeants. Ils le savent mais ont choisi de servir l’ANTI-CHRIST en prêtant allégeance au VATICAN qui incarne ce dernier.

Dieu aide ceux qui s’aident eux-mêmes. On ne le fera jamais à notre place, mais on nous donnera aides et assistance pour ce faire. Cela a été, est et restera la règle universelle.
Plus les gens s’ouvriront à la réalité/vérité, quelque difficile ça puisse être, plus les peuples recouvriront assez de pouvoir pour remettre à l’endroit la société humaine.

Ce problème en est un d’envergure planétaire. Et pour réussir dans cette entreprise locale qu’est la lutte pour le recouvrement de la souveraineté de nos peuples et nations, il faut en maitriser toutes les implications.

 

 

 

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur