Faits Historiques sur l’Allemagne d’Hitler

5 juillet 2011

Histoire

 

Des Faits Historiques sur l’Allemagne d’Hitler

ignorés par les Médias du Commonwealth Britannique et des États-Unis.

 

De: Barnes Review, numéro?  Des Archives [lien vers www.barnesreview.org]

Citation: Les Acquis Sociaux dans le Troisième Reich 1933-1939

Par Stephen Mitford Goodson (Deutschübersetzung nachfolgend)

Traduction française: G. Akué

 

Le logement pour le peuple a reçu la priorité absolue dans le Troisième Reich.  Pendant 1933-1937 plus de 1.458.179 nouvelles maisons ont été construites selon les plus hauts standards de l’époque. Chaque maison ne pouvait pas être de plus de deux étages de haut et devait avoir un petit jardin pour cultiver des fleurs ou des légumes, comme Hitler ne voulait pas que les gens perdent contact avec la terre. La construction d’appartements a été découragée.  Les loyers des logements n’étaient pas autorisés à dépasser le 1 / 8 du revenu d’un travailleur moyen.

Des prêts sans intérêt pouvant aller jusqu’à 1.000 RM (Reichsmark) étaient versés aux couples nouvellement mariés pour l’achat de biens d’équipement ménager.  Le prêt est remboursable à 1% par mois, mais pour chaque enfant né, 25% du prêt était annulé.  Ainsi, si une famille a eu quatre enfants, le prêt aurait été considéré comme entièrement payé.  Le même principe était appliqué à l’égard des prêts au logement, qui étaient octroyés pour une période de dix ans à un taux d’intérêt bas.  La naissance de chaque enfant entraînait également l’annulation de 25% du prêt jusqu’au quatrième enfant lorsque le prêt était annulé.

Les agriculteurs en bénéficiaient également.  Entre 1933 et 1936 plus de 91 000 fermes ont été construites en Allemagne.  En 1935, le Farm Inheritance Law a été introduit.  Elle assurait que toutes les grandes exploitations de plus de 15 hectares ne pouvaient être transférées que par héritage familial.

Tous les syndicats étaient unis en une seule organisation appelée Deutsche Arbeitsfront (Front Allemand du Travail).  Les droits des travailleurs étaient protégés par un tribunal d’honneur social, qui a fixé les conditions d’emploi.  Ces règlements étaient supérieurs à toute législation comparable dans le monde à cette époque – et même à ce jour.  En raison de la relation harmonieuse entre l’employeur et l’employé, la grève a disparu. L’imposition des travailleurs, particulièrement ceux avec des familles, a été fortement réduite.

Le Reishsarbeitsdienst (Service National du Travail) a été formé en 1934 sous la direction de Konstantin Hierl.  Il a été initialement mis en place pour lutter contre le chômage.  Plus tard, il est devenu obligatoire pour tous les hommes âgés de 18 à 25 de servir pendant une période de six mois.  Ses membres provenaient de toutes les classes de la société.  Il fournissait des services pour divers projets civique, agricole, et de construction.  Un de ses objectifs principaux était d’inculquer le Kameradschaft (Camaraderie).

L’Organisation Mutter and Kind (Mère et enfant) fournissait de l’appui pour le bien-être, la santé, la sécurité et les finances des femmes enceintes et les mères avec des enfants.  Leurs besoins étaient pris en charge par plus de 30.000 centres locaux, écoles maternelles et crèches.  L’allocation des enfants (Kindergeld) était versée aux mères aux moyens insuffisants.

Le 14 Juillet, 1933 la loi pour la Prévention de la Descendance héréditairement Malade (Prevention of Hereditarily Diseased Offspring) a été adoptée.  Cette loi favorisait la propagation des enfants précieux, naturellement sains, tout en empêchant la descendance des personnes héréditairement malades, qui placaient un lourd fardeau sur la collectivité.

Le Jungvolk (les garçons de 10 à 13 ans), la Hitlerjugend (les garçons de 14 à 18 ans), le Jungmudelbund (les filles de 10 à 13 ans), et le Bund Deutscher Mudel (les filles de 14 à 18 ans)  étaient des organisations créés pour forger le caractère et préparer les jeunes à la citoyenneté et à l’identité nationale.

Les sports et loisirs étaient activement encouragés. Toutes les grandes entreprises publiques et commerciales étaient dotées d’aires de loisirs, de terrains de sports, de piscines, de cantines modernes avec des chambres non-fumeur.

En août 1936 les Jeux olympiques ont eu lieu à Berlin et ont été un succès retentissant.  L’Allemagne était la nation la plus couronnée de succès remportant 100 médailles, dont 41 d’or.

Les camps de vacances offraient des tarifs subventionnés, tandis que les voyages sur mer sur des navires de croisière à destination de l’étranger ont été rendues possibles grâce au programme Kraft durch Freude (la Force à travers la Joie).  Ces voyages étaient limités aux travailleurs gagnant plus de 300 RM par mois, avec ceux gagnent 200 RM ou moins recevant la préférence.  Le gouvernement britannique ne permettrait pas à ces navires d’accoster en Angleterre, par crainte que leurs travailleurs opprimés n’apprennent la vérité sur les conditions de travail en Allemagne.  www.johndclare.net

La plupart des confessions chrétiennes étaient tolérées dans l’Allemagne hitlérienne, et les deux églises principales, l’évangélique luthérienne et l’Église catholique romaine étaient subventionnées par l’État. Le 10 Septembre, 1933, Hitler conclut un concordat avec le Vatican.

Puisque les églises étaient concentrées sur les questions spirituelles, plutôt que les affaires du monde, les fidèles étaient retournés en nombre croissant dans leur église. Pendant le Troisième Reich 640 nouvelles églises ont été construites.  Il n’était pas rare pour un pasteur ou un prêtre de conclure son service avec les mots «Gott den segne Fuhrer » (Dieu bénisse le Leader).

Pendant l’hiver 1933-1934 un important travail de soulagement, connu sous le nom Winterhilfswerk, (Travaux d’Aide hivernale) a été entrepris pour aider les millions de personnes pauvres et les chômeurs. Les personnes qui avaient un emploi ont été invitées à faire don d’une petite portion de leur salaire aux chômeurs en échange d’une étiquette en verre ou en bois. Le premier dimanche de chaque mois les familles avec un revenu aurait un Eintopfgericht (un pot de dîner) et faire don de l’argent économisé sur le carburant, etc pour les nécessiteux, qui jouirait d’un repas chaud dans une grande cuisine commune.  Plus de 17 millions de chômeurs, de travailleurs occasionnels, de veuves et d’orphelins étaient pris en charge par ces efforts de charité du peuple.

En ce qui concerne la criminalité, l’un des premiers actes qu’Hitler a entrepris était de désarmer la police et d’enlever leurs matraques en caoutchouc.  Il a fait cela pour que les gens se sentent moins menacés et aient plus de sympathie pour le rôle de la police.  Dans le même temps les lois concernant la propriété privée des armes ont été assouplies.  La criminalité avait bientôt chuté à des niveaux très bas, tandis les infractions relatives aux drogues étaient inconnues.

La protection des droits des animaux était une préoccupation majeure des nationaux-socialistes, qui ont adopté une loi à cet effet, à savoir la Reichstierschutzgesetz (Loi de Protection des Animaux du Reich).  Le Reichsnaturschutzgesetz (Loi pour la Protection de la Nature du Reich) a été promulguée le 26 Juin, 1935.  Elle a été l’une des lois les plus avancées de son temps et incluait le Dauerwald (long terme) concept qui est encore utilisé aujourd’hui pour la restauration des forêts.  Fin de l’article.

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur