Qu’avons-nous fait de Nous

22 octobre 2011

Politique

 

QU’AVONS-NOUS FAIT DE NOUS

 

Par G. AKUÉ

Le 22 Octobre 2011

 

À l’image des individus, les nations, les peuples et les diverses formes d’association de ce monde se comportent comme de vrais zombies, déconnectés de toute réalité, suivant une espèce de logique complètement illogique. Pourtant cela saute aux yeux que le vieux schéma qui est toujours d’application ne fera pas de quartier.

Dans cette histoire de domination et de contrôle, c’est du sort de l’humanité comme un tout, en tant que civilisation, qu’il s’agit. Et quand la survie même d’un groupe est en cause, l’attitude qui est instinctivement adoptée est collective. Mais sur Terre actuellement ce à quoi nous assistons, c’est exactement le contraire. Sinon comment comprendre qu’un pays frère, voisin, se fait carrément injustement et sauvagement attaquer  pendant que les autres regardent en spectateurs la boucherie qui se déroule devant leurs yeux.  Au nom de quoi, de quelle conviction, de quel concept, un tel crime peut se justifier ?

À ce comportement, on ne peut accoler que le qualificatif SUICIDAIRE. La survie de l’humanité est en jeu et c’est une minorité qui est en cause. Et donc logiquement, si nous la majorité n’étions pas des morts vivants, nous ne nous laisserions pas abattre un à la fois sans réagir sachant qu’une réaction de groupe, solidaire, ferait reculer la folle machine sanglante de la minorité qui ne compte que sur votre division et notre endormissement pour nous avoir, du moins plus facilement.    

Je ne comprendrai jamais comment une CÔTE D’IVOIRE se faisait piétiner de façon flagrante alors que le reste, pire les voisins immédiats, se contentaient de gesticulations et de condamnations vides. Pareil pour la LIBYE dont les citoyens aidés par des patriotes se sont battu et continuent à se battre, même si leur leader y laisse la vie. Si nous nous laissons démolir un par un par manque de solidarité, par naïveté, égoïsme et une cupidité aveugle, en allant donc en rang dispersé chacun à son tour au peloton d’exécution, alors que nous constituons  la majorité puissante, ignorante pour l’instant mais potentiellement puissante, ici-bas, nous aurons fait preuve d’une stupidité hors norme en tant que groupe humain, race, peuple. Aujourd’hui c’est la LIBYE. Demain ce sera le tour du NIGER et/ou du MAROC par exemple qui auront aidé à écraser et récupérer leur voisin. Hier c’était la CÔTE D’IVOIRE. Demain ce sera le tour du SÉNÉGAL et/ou du TOGO qui n’ont pas eu le courage de prêter main forte à leurs frères.

Réveillons-nous habitants de la Terre ! Nous sommes en plein milieu d’une guerre généralisée dont ne sortira qu’un perdant, un seul, et c’est l’Humanité. La victoire sur la côte d’Ivoire hier, celle sur la Syrie, celle sur l’Afghanistan, celle sur la Libye demain, peut-être, n’est que le début d’une longue chaine d’actes belliqueux déjà planifiés et mise en route. Si la défense d’un seul de nos Etats ne devient pas l’affaire de tous et très rapidement, alors c’est que nous n’aurions rien compris. Même les grands pays comme la Russie et la Chine ne se sentent pas assez en sécurité face au péril qui s’en vient et font front commun pour essayer de stopper le MAL. Parce que plus les petits pays, dont les dirigeants aveugles et ignorants ne rêvent que de croissance et d’émergence, vont tomber sous le couperet de ses criminels galactiques, plus va devenir vulnérable la position de la Chine et de la Russie. Ils le savent c’est pourquoi ils apportent tant qu’ils le peuvent leur aide dans les coulisses des États. Et même là il ne s’agit le plus souvent que d’intérêts partisans, de jeux d’influence et de positionnement géostratégiques sur l’échiquier global au détriment d’une cause juste et sage au service de la VIE.

Comment peut-on être endormi au point de ne pas voir, même maintenant, l’état avancé de pourriture dans laquelle se vautrent, insouciantes, nos sociétés dites humaines. C’est la guerre mes chers camarades. Guerre entre l’humain et l’inhumain ; entre l’illusion et la réalité. Toute autre interprétation n’est qu’aveuglement. Pensez-vous honnêtement que ce sont là des enjeux démocratiques et humanitaires qui se jouent là dehors sur les champs de batailles armées ? Si le Ghana pensait qu’en se tenant éloigné du conflit-complot ourdi contre son voisin ivoirien, il serait lui épargné, il se met le doigt dans l’œil. Si le Burkina et le Sénégal pensaient  qu’en jouant les traitres et les minables aux côtés de leurs non mois minables de maitres contre les autres, qu’ils seront eux dans leurs bonnes grâces, ils se gourent complètement. Tous les voisins immédiats de la Libye et tous les pays africains conscients devraient être en train de se battre aux côtés des compatriotes libyens. Abandonner l’illusion du développement, du progrès économique et démocratique dans le contexte mondial actuel nous épargnera les graves désillusions qui se profilent à l’horizon, en fait qui ont déjà franchi le seuil de nos portes. Ce qui est valable pour le continent africain l’est tout aussi pour le reste du monde.

La guerre qui a cours depuis le complot du 11 Septembre, monté par le tandem CIA-MOSSAD,  ne vise pas un pays ou quelques pays, ni même les ressources naturelles uniquement. Elle vise non seulement le contrôle des ressources, mais aussi et surtout la réduction drastique des populations terrestres (dans une proportion de +/- 90%). Réfléchissez bien, il y a une logique macabre dans cette approche : quelle que soit l’abondance des ressources naturelles d’une planète, elles ne sont en aucun cas inépuisables, et la première des ressources convoitées sur Terre, et on en parle pas assez, c’est L’EAU. Or à l’allure où l’Humanité croit avec tous les tares qu’elle traine, nous atteindrons probablement logiquement les 20 Milliards de bouches dans les 5 décennies à venir à supposer que d’ici là, GAIA puisse tenir le coup. Ainsi donc vous en déduirez logiquement que cette minorité, qui se prend pour les maitres de la Planète,  planifie une réduction importante de la population mondiale parallèlement à une main mise sur les ressources  afin de garder la Terre sous leur contrôle total et aussi longtemps que possible.  

Vingt (20) milliards d’individus sur cette Terre qui en supporte déjà environ 7  avec toutes les peines du monde, seront impossible à gérer à la fois par une Humanité elle-même demeurée immature et la Planète-Mère qui aura énormément du mal à suivre. Surtout pas avec cette mentalité de va-en-guerre et de rivalité permanente qui sévit parmi nous. Moindre nous serons, plus facilement s’exercera le contrôle. Voilà les raisons, au demeurant logiques, qui expliquent l’attitude des criminels auxquels nous avons à faire. Les hommes et les femmes de ce bas monde ont donc intérêt à se réveiller et à vite intégrer le fait que seul une Alliance entre Le CRÉATEUR et une Humanité Unie et Solidaire peut venir à bout de ce groupuscule arrogant et déséquilibré, détenteur de moyens disproportionnés, et fournir des solutions harmonieuses et sensées au dilemme auquel nous sommes confrontés.

Que vaudrait tout l’Or du monde si nous sommes  incapables de nous maintenir en vie pour éventuellement en jouir ? Que vaudraient tous les métaux précieux, le pétrole et les technologies  si nous sommes dans l’incapacité d’avoir accès à et de maintenir un espace viable et un environnement productif dont les principaux éléments sont L’EAU, LA TERRE, L’ATMOSPHÈRE ET LE RÈGNE VÉGÉTAL qui y joue un rôle capital? Et donc, ce dont il est question véritablement ICI ET MAINTENANT, c’est du contrôle sur les Terres et les ressources en eau de la planète. Le reste en découle automatiquement.

Nous serons tous d’accord pour dire que les manifestations et protestations violentes ou pacifiques n’y ont rien changé et n’y changeront rien du tout. Au contraire, cela leur fournira des opportunités rêvées pour se débarrasser d’une bonne partie. La meilleure forme de protestation et de pression qui puisse être d’une efficacité redoutable est LE BOYCOTT GÉNÉRAL ET DÉFINITIF de tous les produits et services pourvoyeurs du système et la cessation de toutes activités professionnelles (GREVÉ GÉNÉRALE) dans les pays où les populations seraient partantes. Et oui, il s’agira bien de volonté et d’adhésion populaire. C’est ici que l’on verra bien se démarquer les vrais leaders des parasites. Et c’est encore ici que les vrais amoureux et serviteurs de leurs Peuples se distingueront par leur générosité, leur courage et leur humilité. Ce que je voudrais dire ici, c’est qu’une grande partie de nos populations étant déjà fragilisée économiquement par le système, il va falloir que les plus fortunés fassent bénéficier aux populations (les besoins basiques) une partie de leurs précieux trésors afin de garantir le succès de l’opération. De toutes les façons, ce ne sont que de ridicules billets sans valeur aucune destinés à être bientôt emporter par la vague de crises qui fait son chemin et qui fait partie intégrante de la guerre en cours.

Détachons-nous des valeurs matérielles et nous sommes sûrs de retrouver très rapidement ce qui nous est le plus cher, ce que nous sommes vraiment, notre IDENTITÉ DIVINE individuelle qui, collectivement, nous conduira vers UN LIEU DE PAIX, DE PARTAGE ET DE COMPRÉHENSION partout sur Terre sous la direction effective du GRAND CRÉATEUR Gouverneur de toutes les races humaines.

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur