Monnaie Unique Africaine

4 février 2012

Economie

UNE MONNAIE UNIQUE AFRICAINE? PARLONS–EN.

Par G. AKUÉ

Bruxelles, le 04 Février 2012

 

Cette préoccupation pour une Monnaie Unique Africaine a cours depuis plus d’une décennie et est sur toutes les lèvres présentée comme une des solutions, à côté des grands États-Unis d’Afrique, aux difficultés sociales, économiques et politiques du Continent. Cependant il est plus qu’évident que l’Unité tant recherchée et souhaitée, aussi pertinente qu’elle soit ne saurait point constituer à elle seule la panacée espérée. Surtout quand elle est brandit en première position, éclipsant tous les autres préalables dont les acquis doivent paver la voie vers l’ultime qu’est une Unité Globale Consistante des pays Africains.      

Beaucoup parlent et avancent des arguments autour de la problématique de la convertibilité et de la non-convertibilité d’une éventuelle Monnaie Unique Africaine. Pour certains, les nombreuses ressources à exporter du continent seront largement garantes de la convertibilité de sa monnaie. Déjà, on parle de critères de convergence, de ratio de déficit budgétaire, de sanctions à appliquer en cas de….etc. Cela relaie étrangement les échos d’ailleurs, ne trouvez-vous pas. Il important ici de rappeler qu’une monnaie n’est qu’un moyen d’échange à titre principal, tous ses autres attributs ne sont que secondaires. À ce titre, on ne saurait logiquement baser la valeur de celle-ci sur la compétitivité du commerce extérieur, les exportations des biens et des matières premières, d’un pays. Tout au contraire, ces biens et ressources naturelles divers, produits et valorisés par le travail des Hommes et Femmes sont les vraies valeurs à considérer avant toute autre. Une monnaie, à défaut d’un autre système, doit donc, avant tout, être au service du développement et de la bonne marche d’une économie. Mais comme nous le constatons, c’est exactement l’inverse qui se produit dans l’économie mondiale globale à l’exception de quelques poches isolées en Amérique Laine et en Asie qui se démarquent.           

J’ai toujours soutenu que malgré le fait que la zone Franc soit une abomination à éradiquer le plus rapidement possible, les autres économies du Continent ne sont pas du tout enviables, quel que soit le satisfecit que les dits experts et spécialistes voudraient leur accorder. Une économie qui produit des chômeurs en masse, des laissés pour compte et en tous les cas des esclaves taillables et corvéables à merci, n’en est pas une qui vaille la peine qu’on s’y attarde. Du coup, ni le fait de déconnecter le F CFA de l’Euro, ni la création sans outre mesure d’une monnaie Ouest-Africaine ou Africaine n’y changera pas grand-chose. Le contenant change mais le contenu demeure. On peut parfaitement faire le parallèle avec le Colonialisme et le néo-Colonialisme, c’est du pareil au même.

Ainsi on ne construit pas du nouveau, du solide, sur du vieux bancal. Nous devons prendre soin de bâtir la nouvelle structure à partir d’une nouvelle base bien solide afin que cela puisse perdurer. Nous devons et pouvons aller vite sans pour autant nous précipiter. 2020 ou 2021, c’est loin et proche à la fois.  Mais ma conviction est que ces réformes d’ordre capital peuvent être opérées en un quinquennat pour l’essentiel, tout dépendant du degré d’indépendance, de volonté et de conviction des forces politiques en présence. La consolidation et la perfection se feront au fur et à mesure.

En outre, quelque chose que j’ai du mal à comprendre c’est le pourquoi de cet acharnement à vouloir réaliser une Union au niveau continental en un seul coup avec l’adhésion de tout le monde alors qu’on sait que nos pays (les leaders), pour la plupart, ne sont que des porte-parole illégitimes de puissances ennemies qui n’ont aucun intérêt à voir ces initiatives aboutir, sauf si cela sert leur agenda planétaire. Que paient les leaders et les peuples des Nations réellement prêtes à faire le pas s’ils initiaient le mouvement et donnaient l’exemple concrètement ? Cette Union Africaine, visiblement, n’est qu’un instrument de contrôle de la Cabale Juive pour dicter en coulisses l’allure, la forme et la direction des évènements sur le Continent en général. Nous sommes passés de l’OUA à l’UNION AFRICAINE avec les mêmes tares plus que jamais amplifiées. Nous restons à la remorque de la chaotique et nébuleuse EU, si ce n’est la grande Chine aux subtiles manières conquérantes, avec une débilité effarante.

Et d’ailleurs une monnaie unique suppose une banque centrale Africaine. Mais la monnaie, et donc la Banque, sont la prérogative des peuples représentés par l’État. Or l’État suppose des institutions agissant dans un cadre constitutionnel clair et précis.

Est-ce que d’ici la création de la monnaie Unique il y aura un pouvoir législatif, exécutif et judiciaire assez représentatif et respectant les aspirations des populations du continent ?

Est-ce que cette Banque Centrale sera sous l’autorité effective du législateur et de l’Exécutif comme c’est le cas en Chine et ailleurs où le succès est reconnu par tous?

Si oui, alors cela sera bien. Mais je ne le crois pas. Nous allons tout droit vers le modèle sauvage et prédateur de l’UNION EUROPÉENNE et des USA qui est à l’origine de tant de malheurs inutiles dans le monde.

Il y a alors lieu de sérieusement s’interroger sur les véritables motifs derrière tous ces projets qu’on fait miroiter aux Africains comme LA SOLUTION aux maux du Continent.

Alors Oui à L’UNITÉ ET à L’UNION ; Oui à LA MONNAIE UNIQUE; Mais avant tout, OUI à L’INDÉPENDANCE vis-à-vis de l’extérieur et OUI à des Leaders Courageux capables de réfléchir par eux-mêmes dans le sens des intérêts des peuples ; OUI à une véritable Liberté et Solidarité entre les enfants du Continent Mère.

Si nous parlons tant de la nécessité de changement de paradigme, il est aussi de bon ton de rappeler que cela doit toucher tous les domaines, allant de la politique à l’économie en passant par le social. Une économie peut parfaitement fonctionner sans monnaie. Ce fut le cas jadis. Remettons nous à la réflexion pour réinventer un système sans intermédiaire monétaire. Cela nous simplifierait de beaucoup la vie.

 

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur