L’Histoire de la Langue Ewé

2 juin 2013

Histoire

L’HISTOIRE DE L’ANCIENNE LANGUE Eʋe/ÉWÉ

 

Transcription de l’Émission Divertissement et Sagesse sur Supreme Master TV

Le 01/06/2013

Par G. M. AKUÉ

Lien vidéo Youtube : http://www.youtube.com/watch?v=dUDrLCB0wQk

 

 L'Histoire de la Langue Ewé dans Histoire 457mu

La langue appelée Eʋe/Éwé est parlée par un peuple appelé les Eʋe (Éwé). Il semble que la langue parlée par les Eʋe d’aujourd’hui est l’une des plus anciennes. La langue Eʋe (Éwé) d’aujourd’hui aurait été employée depuis le début de la Création. La langue a perdu sa nature et sa valeur d’origine quand les peuples ont migré d’un endroit à l’autre avant d’atterrir là où ils sont actuellement. En chemin les pratiques des cultures étrangères furent empruntées des peuples avec lesquels ils entrèrent en contact et vice et versa.

Il est dit que la langue Eʋe (Éwé) actuelle est parlée par un peuple qui aurait vécu autrefois dans un pays appelé « MU«  dans l’Océan Pacifique (on dirait en Eʋe AMU Pacifique) entre le Mexique actuel et l’Australie. On appelait ce grand peuple « Amuawo« , ce qui signifie le premier peuple de la Terre. Cette terre fut finalement submergée ne laissant que les endroits les plus élevés ou les montagnes à présent connues sous les noms des Iles Salomon, Fiji, Kiribat, Tuvah, les Iles Marshall, Vanuatu, Naura, Hawaii, Samoa, etc.

Il est dit qu’il y a longtemps, le Grand Créateur, (Segbo Lisa), qui est la totalité de toutes choses, a fait un certain nombre de pas depuis son domaine avant que ne débute la Création. L’histoire nous dit que les 37 pas faits par le Créateur représentent les alphabets que nous utilisons en écriture et qu’avant de faire les 37 pas, Il a émis un son appelé Hũ, que les bouddhistes appellent Ommm. Le nom Hũ dze ŋkɔ, associés aux disciples des lieux saints dans les communautés Eʋe/Éwé actuelles, signifie que le son de Dieu, Hũ, précède toute chose. Pour cela, la langue Éwé actuelle est composée de 37 alphabets constituant la totalité des sons émis.  Plus loin, il est dit que le son Hũ du Créateur s’est propagé géométriquement et fut propagé par Hũmanu (c’est-à-dire : c’est au Son/Souffle Primordial que je m’alimente), les premiers hommes à qui le Créateur s’est Lui-même révélé.

Avant que « MU«  ne soit complètement submergé, ce grand peuple quitta cette terre sous la direction de Ramu, un homme, et Hũshili, une femme. Les Amuawo, (les Eʋe/Éwé actuels), ont échangé leurs pratiques culturelles aves les Japonais. Certains croient que le mot ‘Shinto’ en Japonais est dérivé du mot Amuawo (Eʋe) « Shitɔ«   qui veut dire « le propriétaire de toute chose« .

Du Japon, les Amuawo ont émigré vers l’endroit le plus proche actuellement appelé la Chine. L’ont dit qu’ils auraient laissé leur héritage avec le nom « Chine«  lui-même. « Tsi nah«  est un mot en Eʋe signifiant « l’origine de la Sagesse« . De la Chine, le peuple Amuawo est allé en Inde, puis en Iran, et puis a traversé le croissant fertile vers l’Afrique. Il est dit que le mot « Voduism«  de l’Inde est dérivé du mot Amuawo « Vo Du  Da« , qui signifie « le fils du Créateur« .

Les Amuawo ont échangé leurs pratiques culturelles en Iran avec les Arabes nomades. On croit que le mot « Kabbala«  vient du mot Amuawo ‘Kabla’ ou ‘Da dzezo’ qui est le nom du dieu qui les protège durant leurs voyages d’un endroit à l’autre.

Dans la capitale du royaume de Somé (Somaria/Sumer de nos jours) en Babylone, ils rencontrèrent les Israélites avec lesquels ils communiquèrent et échangèrent leurs cultures. Le nom du dieu ‘Yahvé’ que les Israélites vénèrent pourrait dériver du mot Amuawo pour l’Intelligence Universelle, qui est Yeʋe (Yewe). À Khartoum dans l’actuel Soudan, les Amuawo se sont installés et ont construit un lieu de pèlerinage pour l’Intelligence Universelle (Yeʋe/Yewe). En Égypte, où l’on croit que la civilisation a commencé, les Amuawo ont utilisé leur connaissance en profondeur, connaissance que leur dieu Yeʋe/Yewe leur a enseignée. Les gens de tous les milieux sont venus pour étudier auprès des Amuawo en Égypte. Un certain Aristote de la Grèce est venu étudier la philosophie et plus tard les a traduits en langue Grecque.

Avant que les Amuawo ne quittent Babylone, ils ont délégués certaines personnes sous la direction de Danawu et Tsinawu pour partager cette connaissance avec le peuple Européen. Leurs descendants furent plus connus comme étant les Anglo-Saxons. On croit que Anglo vient du mot Eʋe/Éwé ‘Aŋlɔ’(ng=ŋ en Eʋe) qui signifie « se retirer et aller en soi« .

wagadu dans Histoire

Les Amuawo sont retournés finalement à Khartoum et plus tard, en grand nombre en compagnie des Ga et Ada, ils ont émigrés à ‘Tɔ ŋgɔ’ qui signifie « la source des lacs/fleuves« , appelée actuellement Tombouctou. Les Amuawo se sont grandement impliqués dans l’établissement d’une haute école connue à présent comme l’Université de Tombouctou, l’une des plus anciennes universités d’Afrique. Ils ont aussi aidé à la construction ‘Gana’ qui est l’Empire du dieu de la Lumière. L’Empire du Gana est devenu ce qu’on appelle l’Empire du Ghana d’aujourd’hui.

Les Amuawo ont contribué à la construction de l’Empire du Mali, après la chute de l’Empire du Gana. Le plus puissant des Rois de l’Empire du Mali était Mari Dzata. On croit que le nom de ce Roi provient de la phrase Eʋe/Ewé « Ame di Dzata« , signifiant l’homme qui ressemble à un  lion ou qui est courageux comme un lion ».

senegal_map9

L’Empire Songhai est apparu après la chute de l’Empire du Mali, mais en raison de la dureté du règne de ses dirigeants et le harcèlement des forces intérieures et extérieures, les Amuawo partirent avec d’autres groupes ethniques et migrèrent vers le Sud-Est ; ils suivirent le présent fleuve Niger vers le Nigeria actuel. De nouveau avec la chute de l’Empire Oyo des Yoruba, les Eʋe/Éwé ont émigrés vers l’Ouest du Dahomey (Da home), le Bénin actuel. Après y être restés un certain temps, les Amuawo se déplacèrent vers le Togoland (Togo actuel) et s’installèrent à Notsiè. De Notsié, en raison du règne cruel du Roi Agokoli, les Eʋe/Éwé migrèrent vers la Côte de l’Or (Gold Coast ; le Ghana actuel) et s’installèrent finalement là-bas.

Les Amuawo croient que le monde ou l’Univers avait été créé sur un fondement de 4 puissantes forces et que chacune de ces forces avait de l’influence sur l’univers et tous ceux qui y résident. Ceci inclut aussi les êtres humains. Ils les ont appelé Tsisi, soit la force éléctrique ; Hese, la force gravitationnelle ; Maniga, la force magnétique ; et Agama, l’Aura.

agbadza

Cette force de vie dans la moelle épinière est appelée ‘Tsekah’ dans la langue Eʋe/Éwé. Les Amuawo croyaient que la force de vie ‘Tsekah’ devenait impure en raison du stress émotionnel et d’autres déséquilibres de notre système. Pour restaurer ou revitaliser la force de vie ‘Tsekah’, ils jouaient et exécutaient une danse appelée ‘Agbea Dza’ qui est devenu l’Agbadza d’aujourd’hui. Ils jouaient et dansaient avec toutes leurs forces physiques. Le mouvement est essentiellement concentré sur la moelle épinière. Par cet acte, le corps se débarrasse du stress et de la fatigue en ramenant la vie à son état normal. ‘Agbéa dza’ signifie la vie coule de nouveau, elle s’est renouvelée. Agbéadza est un type de son de tambour parmi les Amuawo. La danse des hommes et femmes où les physiques s’accordent au rythme de la musique et du tambour.  Les Amuawo dansent Agbéadza pour restaurer la force de vie et également pour s’amuser. Cela apporte aussi l’unité au sein du peuple

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Une réponse à “L’Histoire de la Langue Ewé”

  1. basket adidas superstar Dit :

    SunSport looks at five things we learnt about Bradley and his Swansea side.
    basket adidas superstar http://adidas.ffsoldes.fr/sport-2000-chaussure-nouvelle-chaussures-adidas-souliers-pour-homme-Basket-Adidas-Superstar-AG81809.html

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur