Akua : Obosom de Aku et Akuada

4 juillet 2015

Général

Akua

Le Obosom de Aku et Akuada

  akua

 Akua (Nebt Het, Agberu)

 

 ODWIRAFO

 Traduit de l’Anglais par G. AKUÉ

 www.odwirafo.com/akradinbosom.html

 

AKUA (ah-koo’-ah ou ah-kwee’-ah) est le Obosom de l’okyin (planète) Akua (« mercure« ). Son da (jour) est Akuada (mercredi). Elle est appelée la Divine Messagère, Protectrice, Gouvernante du Rituel et de la Terre Mère. Akua est le Obosom Qui gouverne le Système Rénal Divin, le fluide d’équilibrage et la structure excrétoire de Abode (ah-boo’-deh /Création) — Le Corps Divin de Nyamewaa-Nyame (L’Être Suprême) et donc le système rénal dans le corps de l’Afurakani/Afuraitkaitnit (Africain – Noir). Akua régit également la fonction excrétoire d’allaitement (soins nourriciers) et les eaux de pluie (lactation) de Asaase Afua (Terre Mère). Akua nourrit la vie et protège les esprits qui font la transition vers Asamando, le royaume Ancestral.  okyin AkuaOkyin Akua

 Akua est appelé Agberu dans la culture Yoruba, Konikoni dans la culture Fon (Vodoun) et Nebt Het en Kemet et Keneset/Khanit (Égypte et Nubie anciennes). Un des titres de Akua dans la culture Akan est Kuukua. Le terme général Kukua en Akan signifie « un petit vase de terre« . Ce vase de terre est le symbole qui définit et distingue Nebt Het/Akua d’autres Abosom en Kemet:

H-akua

Les metutu (hiéroglyphes) qui composent le nom Nebt Het font également état de Sa coiffure:  nebt

Le symbole neb1est neb, qui signifie « Tête, cheffe, Maîtresse, Grande Dame« . Le symbole rectangulaire  nebt1est het, qui signifie « maison, sanctuaire, enceinte de temple« . C’est une vue aérienne du plan de surface d’un sanctuaire. Inclus dans ce symbole est le metut pour la lettre ‘t’ =Sym hiero1. Le ‘t’ est le son féminisant dans la langue. Ainsi, neb signifie « maître, seigneur« , tandis que nebt signifie « maîtresse, dame« . Akua est la Maîtresse ou la Grande Dame Divine/Cheffe de la Maison, de l’enceinte du temple, du sanctuaire. Elle est la Gouvernante de la Prêtrise, ceux qui sont le lien entre le monde physique et le royaume de l’esprit.

Dans la culture Yoruba, Akua est appelé Agberu, l’épouse de Eshu. Eshu est le Messager Divin de l’Être Suprême. Eshu porte les messages du peuple aux Orisha (Abosom), Egungun (Nananom Nsamanfo) et vice versa. Agberu porte le ebo (sacrifices/offrandes rituelles) du peuple dans un panier aux Orisha et Egungun. Le nom Agberu signifie « porteur de charge » en Yoruba. Akua est l’épouse de Awuku (Eshu/Seth). En Kemet Elle est Nebt Het l’épouse de Seth (Eshu/Awuku). Sa coiffure est composée du panier/récipient qu’elle utilise pour transporter les offrandes rituelles du domaine physique au domaine spirituel:

 nebt2

En Akan, ce panier est un vase de terre appelé Kukua (kukuwa), un titre de Akua. En outre, le terme akuaa en Akan signifie également, un évidement dans une cour, une petite cour derrière une maison. La vue aérienne de l’enceinte du temple comprenant la seconde partie du nom de Nebt Het est une illustration de ceci: nebt1Les enceintes de temple et les maisons dans l’ancien Keneset et Kemet, tel que représenté dans le metut, contenaient des cours. Ainsi l’évidement dans la cour est akuaa et le récipient placé au-dessus de cette cour est lui-même appelé Kukua.

hiero4 hiero1

hiero2 hiero3

[Note: Nebt Het fut corrompu en Nephtys par les Grecs.]

 Ci-dessus, nous avons le metutu pour le terme neb. Le terme neb peut signifier coupe, bol, panier, récipient. Il peut également signifier tout, n’importe quel, chaque, chacun. Nebt est une forme courte de Nebt Het. Les termes nebt/neb ont aussi les définitions: maîtresse, dame; maître, seigneur, propriétaire:

hiero5hiero6

Ainsi, en Kemet le terme pour bassin, panier, récipient est le même terme pour tout, chaque. Cela est essentiel car dans la langue Akan le terme pour bassin, récipient est le même terme pour tout, chaque:

ahina (également écrit ahinawa) — pot; vase de terre — synonyme: Kukua

nhina (également écrit ninwa et nyinaa) — tout, chaque, chacun

Comme indiqué ci-dessus dans le metutu, la version dialectique Copte (Kemet tardif) du terme Neb est orthographié Nim. Ceci parce que les lettres ‘m’ et ‘b’ sont interchangeables linguistiquement. La même chose est vraie des lettres ‘w’ et ‘b’. Ainsi, en Akan le nom Ayawa est aussi écrit Ayaba. Adwowa est aussi écrit Adwoba. C’est de cette façon que les termes ci-dessus ahinawa peut être ahinaba et ninwa peut être ninba.

Ahinaba signifiant bassin ou récipient est dérivé de neb (nba/nim) signifiant bassin, récipient.

Ninba signifiant tout, chaque, chacun est dérivé de neb (nba/nim) signifiant tout, chaque, chacun.

Plus important encore, ahinawa/ahinaba qui signifie récipient de terre est un synonyme dans la langue Twi/Akan pour Kukua qui signifie récipient de terre. Ceci est la preuve étymologique que Kuukua et Nebt Het sont une seule et même chose.

Les termes kua et ku signifient également se plier, joindre, rassembler. Ces racines formant la base des noms des Abosom Akua et Aku révèlent leurs fonctions Divines en tant que liens depuis le domaine physique au royaume de l’esprit. Akua (Nebt Het) est le lien Rituel tandis Awuku (Seth) est le lien de Communication. Le rituel est la passerelle vers le royaume spirituel. Le het (maison, temple) est un espace rituel qui fonctionne comme une porte sacrée, un portail, sur Asamando. Nebt Het, la Divine Grande Dame/Maîtresse de l’enclos est la Gouvernante de cet espace rituel et de l’activité rituelle menée au sein de cet espace.

À l’intérieur de notre okyin (planète) le het (maison) est le ciel qui est la porte d’entrée/lien entre le physique et le non-physique (la Noirceur de l’Espace). Les nuages ​​sont les Kukua, les récipients dans le ciel (het) qui contiennent des offrandes rituelles. Quand les nuages ​​sont pleins et sombres, ils libèrent/offrent l’eau de pluie pour nourrir et nettoyer. Nebt Het est appelée la Mère Nourricière ou la Nourrice de Heru (Yaw) tandis Auset (Adwoa) est la Mère Biologique de Heru. Nebt Het est connu pour régir les eaux de pluie et la rosée de Asaase Afua. Ceci est une des raisons pour lesquelles Akua a des mmrane (noms de louange) Obisi, Obirisuo et Ekusee. Ces titres font référence à ce qui est sombre, épais, obscur, couvert, nuageux, nébuleux, brouillé, brumeux. Les nuages sombres (biri) ​​indiquent l’arrivée de la pluie nourricière. En outre, le matin quand la rosée apparaît, un entretien et un nettoyage ont également lieu. Heru pa khart, Heru l’Enfant, est représenté s’élevant à partir de la fleur Sashen (lotus). Il est nourri/alimenté par sa Mère Nourricière Nebt Het à travers la pluie et la rosée. Lorsque Heru a grandi et opère dans le ciel (hru) l’humidité de Nebt Het dans le ciel (brouillard, brume, pluie) nourrit/prend soin de lui. En outre, l’eau de pluie remplit l’espace du ciel et les gouttelettes deviennent des transporteurs de messages/énergie du ‘ciel’ à Asaase Afua.

L’eau de pluie est une redistribution de ressources sur Asaase Afua. Les zones sèches qui ne sont pas à proximité des lacs, des ruisseaux, des rivières et des océans tirent un grand profit de cette redistribution. La même chose est vraie de la vie végétale, animale, minérale et de la vie humaine du Afurakani/Afuraitkaitnit. Les pluies aident également dans le gonflement des rivières, des ruisseaux et des lacs pour le rééquilibrage de l’approvisionnement en eau. La même fonction est exécutée par Nebt Het dans le corps du Afurakani/Afuraitkaitnit puisqu’Elle fonctionne à travers le système rénal dont les reins constituent l’organe principal. Le système rénal non seulement fonctionne comme un système excrétoire et un désintoxiquant du sang, mais aussi comme le système qui régit l’équilibre électrolytique et aussi l’équilibre des fluides/l’équilibre hydrique dans le corps, y compris la régulation de la pression artérielle. La régulation de l’équilibre hydrique et de l’équilibre électrolytique est nourrissante tandis que l’excrétion des déchets et la détoxification du sang est réparatrice. Ces fonctions reflètent les fonctions funéraires et de fertilité de Nebt Het.

nebt reins

Metutu pour Nebt Het en comparaison au système rénal: reins, artères rénales, uretères et vessie

nature nebt

Nuage nébuleux, kusuu, en forme Nebt Het libérant de l’eau de pluie

 bassinreine1

Le rein est un récipient qui filtre (Nettoie) le sang, stocke les nutriments
et maintient l’électrolyte et l’équilibre hydrique dans le corps (la planète)

 ab

          Biribi Wo Soro
Symbole Akan Adinkra lié à Obirisuo (Nebt Het)
Nyame, biribi wo soro
na ma emmeka me nsa
Dieu, il y a quelque chose dans les cieux, que cela m’atteigne

 Nebt Het est souvent désigné comme un Obosom Funéraire. Elle est une Protectrice de la personne qui transite du monde physique vers Asamando, tout comme Elle protégea Ausar (Awusi). C’est vers Nebt Het que nous nous tournons pour la protection, la nourriture et la force afin que l’esprit défunt fasse une transition harmonieuse vers Asamando, sans devenir attaché à la terre, pris au piège entre deux mondes et soumis aux attaques des autres esprits désincarnés attachés à la terre. Sa fonction de protectrice de l’individu esprit défunt (osaman) se prête également à ses titres en Akan, Obisi, Obirisuo, Ekusee. Ces titres référençant le sombre, le crépusculaire, le brumeux, etc. sont liés au fait que biri (noir) est une couleur des esprits ancestraux, car la noirceur fait référence à la maturité et au pouvoir acquis. La passerelle vers Asamando est biri (noir) et kusuu (nébuleux). En outre, la voie du monde physique à la passerelle de Asamando est partiellement installée dans l’obscurité épaisse (kusukuku – épaisse brume ou brouillard). Dans le monde physique cette obscurité commence au kusuu (crépuscule) — le moment où Nebt Het accompagne Ra dans Son bateau solaire dans le monde souterrain après le coucher du soleil. [Nebt Het mène au crépuscule, tandis que Auset conduit à l’aube]:

« Monte et descend; descend avec Nebt Het, sombre dans l’obscurité avec le bateau Nocturne. Monte et descend; Monte avec Auset, émerge avec le bateau du Jour. » Formulation du Texte de Pyramide 222 ligne 210

akua1   6

Akuaba            Ankh

 Beaucoup ont connaissance de la sculpture Akuaba dans la culture Akan communément appelée la poupée de la fertilité. Akuaba signifie ‘enfant – ‘ba’ – de Akua ‘. Dans un récit Akan, Akua est réputé pour avoir été une femme qui ne pouvait pas concevoir. Quand elle alla voir un guérisseur, elle reçut une poupée pour aider à sa fertilité. Elle devint finalement fertile et donna naissance à un enfant. La poupée qu’on lui avait donnée (la poupée en forme de Ankh) était appelée l’enfant de Akua (Akuaba) jusqu’à ce qu’elle donna naissance à un enfant. Cette histoire est aussi une référence à Akua (Nebt Het), car en Kemet Nebt Het fut d’abord incapable de donner naissance, mais finalement donna naissance à l’Obosom Anpu. Le terme Akan kua porte aussi le sens de: plantation; ferme, terres fertiles. Un okuafo est un fermier. Le terme kua dans ces contextes est lié à l’aspect de fertilité de akuaba.

En Keneset et Kemet le mot Ankh (awnk) signifie « vie ». L’ankh est utilisé pour activer la vie dans le contexte de fertilité et de awo (naissance). Cependant, l’ankh est également remis à la personne décédée dans le royaume spirituel pour leur revivification et élévation au cabinet de Nananom Nsamanfo (Aakhu) après owu (la mort):

anpu

Anpu active l’esprit du défunt Per Aa (Pharaon/Roi) avec l’ankh

 Tout comme l’ankh est utilisé dans le cadre de la naissance et de la mort, ainsi l’est l’akua. Dans la culture Akan il existe une classe de sculptures rituelles utilisées pour les esprits décédés dans le cadre des pratiques rituelles funéraires. Ces sculptures sont appelées Akua (pluriel: nkua). Comme on peut le voir ci-dessous, la sculpture de akua a les même traits de tête et de visage que akua-ba:

akuaba

                                                                                                      Akuaba        Akua

H-akua274

Ci-dessus à gauche se trouve une image de la couronne de Nebt Het, qui la distingue de tous les autres Abosom. Les images adjacentes à Nebt Het sont d’autres exemples de sculptures funéraires Akan.

Ces sculptures, nkua, sont utilisées comme sanctuaires pour l’esprit défunt. Aliments et autres offrandes sont placés devant le akua et le osaman (l’esprit décédé) prend résidence dans la sculpture akua consacrée pour consommer l’essence/énergie spirituelle des offrandes de nourriture et communiquer avec son/ses parents vivants.

Le symbole en forme de corbeille sur le dessus de l’enceinte rectangulaire qui constitue le nom Nebt Het est répliqué dans les sculptures nkua. La face tournée vers le haut est le récipient (nebt) qui repose sur le cou/piédestal (het).

nebt2

Le terme nkwa (awn-kwah’) est défini comme « vie » dans la langue Akan. Ce terme est dérivé de l’ancien ankh (awnk) de « vie ». Les termes nkwa et nkua sont des variantes l’un de l’autre. Nkua, Nkwa et Akua ne sont pas seulement liés phonétiquement mais conceptuellement et visuellement:

5 6 3

 Akua-ba       Ankh (Nkwa)         Akua (Nkua)

 

58 9

Les images ci-dessus montrent une vue frontale d’un akuaba, un ankh avec un pilier djed à l’intérieur de la boucle et une vue arrière d’un akuaba. Beaucoup de sculptures de akuaba ont le symbole sur le dos de leurs têtes qui est en fait le symbole de djed en Kemet. La combinaison de djed et de ankh (nkwa/akua) était courante dans l’ancien Khanit/Keneset et Kemet et cette combinaison a continué à être utilisée par les Akan après que nous ayons migré de Keneset et Kemet et que nous nous soyons installés dans l’ouest Afuraka/Afuraitkait (Afrique).

10 hiero7

 Comme on peut le voir ci-dessus, l’Ankh (Nkwa) est non seulement un symbole, mais aussi une Déité, un Obosom. Cet Obosom est donc parfois montré avec des bras dans l’ancien Kemet semblable à son descendant dans la culture Akan. La version féminine d’Ankh est Ankht. Ankht ou Ankhut est Akua. En outre, Nananom Nsamanfo (Aïeules et Aïeux Honorés) ainsi que Nananom Mpanyinfo (Honorables Aînés Vivants) sont appelés Ankhu et Aakhu:

hiero8 hiero9

hiero10 hiero11

hiero12 hiero13

Les fonctions de fertilité de Nebt Het et les fonctions post mortem de Nebt Het se manifestent dans les fonctions de fertilité de Akua-ba et les fonctions funéraires de Akua.

 H-akuayoruba women

Les femmes Yoruba en rituel. Nebt Het est appelé Agberu le porteur de charge en Yoruba.

 Un des titres de Nebt Het en Kemet est Urt Hkau (Wrt Hékaou):  hiero14    Ce titre décrit Nebt Het comme la Grande (Urt, Wrt) des Parles Divines, de l’Incantations, des Discours ou Prière Rituels (Hekau, Hkau). La version masculine du titre, Ur Hekau, s’applique à Set le Mari de Nebt Het:

hiero15

Dans la langue Akan, nous avons:

Owuramaître; seigneur; monsieur; propriétaire immobilier; propriétaire
Awuraamaîtresse; dame, propriétaire immobilière; propriétaire

Owura et Awuraa en Akan sont des formes d’Ur et Urt en Kemet:

Urgrand, le grand, grand dieu, chef, maître                   (owura)
Urtgrande, la grande, grande déesse, cheffe, maîtresse   (awuraa)

Un des mmrane ou noms de louange d’une femme Akan née le Akuada/Awukuda est Awuraakua. Ce nom est composé de Awuraa et Akua. Awuraakua est directement dérivé de Urt Hekau: Awura AkuaUr(a)t Hkau

Il est important de noter que le titre awuraa est utilisé avec d’autres akradin femelles (noms de l’âme):

Awuraaesi (Awuraa Esi)               femelle née le Akwesida (dimanche)
Awuraadwoa (Awuraa Adwoa)      femelle née le Dwooda (lundi)
Awuraabena (Awuraa Abenaa)     femelle née le Abenaada/Benada (mardi) Awuraafia (Awuraa Afia)              femelle né le Fida (vendredi)
Awuraamma (Awuraa Ama)         femelle née le Memeneda (samedi)

 

Le mmrane Awuraakua est utilisé seulement pour ceux qui sont nés le Akuada/Awukuda. Urat Hékaou/aWuraa Kua est spécifiquement un titre de Akua, le même titre s’appliquait à Nebt Het (Akua), l’épouse de Set (Awuku). En outre, Owuraku est aussi un titre utilisé par les hommes Akan nés le Awukuda. Owur aku est Ur Hkau le titre de Set/Ananse.

bennu faucon

Nebt Het comme Faucon                       Bennu Sacré

Nebt Het prend aussi la forme d’un Faucon Divin. Le cri du faucon se reflète dans les lamentations sacrées des femmes lors des funérailles en Keneset et Kemet. Dans la culture Akan, l’oiseau sacré appelé Obereku est considéré comme un messager spirituel. Il a les yeux rouges (bere) et son cri est « ku, ku, ku ». Les oiseaux étaient utilisés comme messagers dans l’ancien Kemet. Ceci est l’origine des ‘pigeons voyageurs’. Ces fonctions sont le reflet de Akua comme Coursier Divin des offrandes rituelles et de la communication entre le monde physique et Asamando. [En tant que Protectrice de l’oiseau sacré Bennu, Akua opère également à travers la okyin/planète Afi.]

Ceux qui sont des enfants de Akua doivent reconnaître la valeur du rituel efficace qui englobe l’interdépendance de notre bon fonctionnement dans le monde physique et de notre besoin de nourriture et de désintoxication/protection reçus des Abosom et des Nananom Nsamanfo dans le royaume spirituel. Ceux qui ont les akradin (noms d’âme) Akua et Kweku portent le tumi (énergie) de Nana Akua et ont la capacité de participer à l’administration de l’offrande rituelle Divine à Nyamewaa-Nyame, aux Abosom et aux Nananom Nsamanfo de tous les Afurakanu/Afuraitkaitnut afin d’harmoniser nos pensées, intentions et actions avec Nyamewaa-Nyame Nhyehyee — l’Ordre Divin. Pourtant, ils ont aussi la capacité de s’engager dans un rituel erroné, conduisant à s’engager dans un rituel avec des esprits désincarnés qui ne sont pas des Abosom ou Nananom Nsamanfo — y compris des esprits désincarnés pervers qui ‘imitent’ les Abosom et Nananom Nsamanfo afin de tromper et de corrompre l’individu inconscient. Ces esprits comprennent ceux des Blancs et de leur progéniture. Nana Akua, comme c’est le cas de tous les Abosom, déteste les blancs et de leur progéniture, vivants et défunts. Elle n’a jamais et jamais ne travaillera avec eux. L’adoption de rituel erroné conduit à la corruption de la vraie religion, Nanasom, et à la naissance de pseudo-religion, de pseudo-philosophie et de pseudo-prêtre/esshood — charlatanisme rituel.

Comme le Obosom Qui est le Coursier Divin, portant une charge sur Sa tête, Akua est la Gouvernante de nos émotions. Lorsque nous nous nourrissons, les nutriments sont distribués à travers nos corps sur la base des besoins de nos organes et systèmes d’organes. Le système rénal filtre notre corps et maintient l’équilibre des fluides. À mesure que nous absorbons en nous l’énergie en continu provenant de l’Abode (Création), des émanations énergiques harmonieuses sont réparties dans nos esprits-corps sur la base des besoins de nos organes et systèmes d’organes spirituels. Akua/Nebt Het filtre notre corps spirituel et maintient l’équilibre des fluides spirituels en excrétant des vibrations et projections perverses, discordantes, désordonnées des entités dérangées. Cet équilibre des fluides spirituels est notre équilibre émotionnel. Notre état émotionnel est une réflexion de nos propres émanations énergiques interagissant avec, intériorisant et/ou rejetant les émanations énergiques d’entités et au sein de l’Abode.

L’absorption d’émanations énergiques perverses, discordantes provenant d’entités dérangées (physiques et non physiques) conduit à la perversion de notre perception. Nous n’avons pas filtré correctement, parce que nous n’avons pas rejeté le désordre, ainsi notre Kukua/bassin devient une lourde charge sur/dans nos têtes. Ceci est la manifestation du déséquilibre émotionnel. L’énergie et les perceptions corrompues résultant du déséquilibre émotionnel animent ensuite une pratique désordonnée des offrandes rituelles.

Le dilemme majeur auquel les enfants de Akua font face quand ils sont en disharmonie avec Son tumi (énergie) est la manifestation du déséquilibre émotionnel qui conduit à la rationalisation de la ritualisation de désordre et donc des pratiques rituelles les plus extrêmes et perverses, sans égard pour les conséquences désastreuses — la pollution de leurs esprits, la perpétuation du désordre parmi les esprits désincarnés Afurakani/Afuraitkaitnit attachés à la terre et la pollution de notre oman (nation). Akanfo comprend la valeur du rôle de Nana Akua dans la société et l’Abode et donc incite les enfants de Nana Akua dans le réalignement rituel à leur Kradinbosom sur une base régulière. Les individus qui sont des enfants de Nana Akua nettoient rituellement leur âme, dwaree no kra et invoquent leur okraa et Nana Akua sur leur krada (krah’-dah) — le jour de leur âme qui est Akuada (mercredi). Ceci est effectué dans leur Kradinbosom Nkommere (sanctuaire).

 

Odwirafo

 

[Ce document est une version élargie d’un posting fait sur notre forum à l’adresse: www.afuraka-afuraitkait.ning.com]

© Copyright par Kwesi Ra Nehem Ptah Akhan, 13012 (2011).

 

Appendice

 

Nyamewaa-Nyame     Les noms akan du grand Dieu et de la Grande Déesse Qui
fonctionnent ensemble comme une seule Unité Divine-L’Être
suprême. Nyame est Amen (Ny-Amen) et Nyamewaa est
Amenet (Ny Amen-et) dans la langue de nos ancêtres des
anciens Keneset et Kemet
.

Abosom                     Déesses et Dieux. Divins Esprits-Forces dans la Création.
Singulier: Obosom (Orisha en yoruba; Vodou en Ewe-Fon;
Ntoru/Ntorotu (Neteru/Netertu) en Kemet)

Nananom Nsamanfo Ancêtres Spirituellement Cultivés (Egungun
                                       en Yoruba; Kuvito en Ewe-Fon)

Nhyehyee                 Ordre; Arrangement. Nyamewaa-Nyame Nhyehyee est
l’Ordre Divin

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur