ASSERVISSEMENT À TRAVERS UN GOUVERNEMENT MONDIAL ET UNE DESTRUCTION NUCLÉAIRE

4 juillet 2016

Dr Peter D. Beter

L’ENGAGEMENT À L’ASSERVISSEMENT À TRAVERS UN GOUVERNEMENT MONDIAL ET UNE DESTRUCTION NUCLÉAIRE

 

Dr Peter David Beter – Lettre Audio N ° 12.

Par Dr. Peter D. Beter

Traduit de l’anglais par G. AKUÉ

http://www.peterdavidbeter.com/docs/all/dbal12.html

 

« LETTRE AUDIO (R) » est une marque déposée de Audio Books, Inc., une société de Texas, qui a produit cet enregistrement sur bande. Reproduit sous licence libre accordée par Audio Books, Inc.

——————————————————————

 

Cet enregistrement est un produit de AUDIO bookS INC (adresse 1981 actuelle: 1629 K Street, NW, Washington, DC 20006).

Bonjour à tous, c’est le Dr Beter. Aujourd’hui nous sommes le 26 Mai 1976, et ceci est ma Lettre AUDIO (R) mensuelle N°12.

Ce numéro complète la première année de la série mensuelle de LETTRE AUDIO, et quelle année!

Dans son discours d’adieu comme premier Président des États-Unis d’Amérique, George Washington a mis en garde:

« En proportion, à mesure que la structure du gouvernement donne de la force à l’opinion publique, il est essentiel que l’opinion publique soit éclairée. »

Voilà de quoi il s’agit dans ma LETTRE AUDIO mensuelle. L’opinion publique est toujours incorrecte quand elle est basée sur des informations fausses et incomplètes, et c’est exactement ce qui est servi quotidiennement par les grands médias dominés par les Rockefeller sous le couvert de « nouvelles ». Chaque mois, j’essaie de vous aider à traverser le déluge épuisant de la propagande Rockefeller afin de vous focaliser sur les questions sous-jacentes plus fondamentales.

Ce mois-ci, je veux rassembler certains des fils conducteurs les plus élémentaires qui traversent tout ce dont je vous parle. Après avoir écouté ce numéro, je vous conseille vivement de revenir en arrière et de revoir ce que je vous ai transmis dans les enregistrements précédents — aussi bien les bandes de mes LETTRES AUDIO mensuelles que le livre audio que j’ai enregistrées; et gardez toujours à l’esprit qu’il est physiquement impossible de tout répéter d’un mois à l’autre pour vous rappeler tout ce qui se passe. Au lieu de cela, chaque numéro est consacré à des questions qui, je crois, resteront pertinentes pour une longue période de temps. Chaque fois que les plans sont plus tard modifiés de quelque façon drastique, je tente de vous avertir de ces changements. Sinon, vous pouvez supposer que ce que je vous ai dit dans le passé continue d’avoir une incidence sur ce qui se passe aujourd’hui.

Ce que je veux faire aujourd’hui est d’essayer de vous donner un aperçu dans le mental des quatre Frères Rockefeller et leurs alliés — en d’autres termes, vous montrer comment ils fonctionnent. En cela, bien sûr, je ne veux pas dire un peep-show ou s’immiscer dans leur comportement personnel, même si eux-mêmes ont lancé récemment de ces peep-shows de caniveau sans égard total pour la vérité ou le bon goût pour discréditer le défunt Président Kennedy, l’ancien Président Nixon, l’ancien Vice-Président Agnew, entre autres; mais je pense que vous avez un besoin légitime et urgent de comprendre dans les termes les plus clairs possibles ce qu’ils tentent d’accomplir, pourquoi cherchent-ils à l’accomplir, et comment ils exercent un grand pouvoir pour satisfaire leurs propres fins. Comme le dit un vieil adage,

« Connais ton ennemi. »

L’ensemble du programme des Quatre Frères Rockefeller se résume à un seul, conquête et asservissement par tous moyens! Chaque fois que possible, la résistance à leurs plans est réduite en utilisant des techniques qui ne sont pas comprises par le grand public, et le contrôle des grands médias à travers différents « fronts » est utilisé pour aider à garantir ce manque de compréhension du public. Mais l’ensemble de leurs techniques les plus puissantes implique un dénominateur commun, DESTRUCTION — destruction économique, destruction physique, destruction du choix individuel; et chaque fois que cela convient à leurs fins, destruction de la vie humaine dans le monde entier!

Mes trois sujets aujourd’hui sont:

Sujet n°1 — ASSERVISSEMENT PAR LE MONOPOLE ET LA DESTRUCTION DE LA LIBRE ENTREPRISE COMPÉTITIVE

Sujet n°2 — ASSERVISSEMENT PAR L’INFLATION et LA DESTRUCTION D’UNE ÉCONOMIE

Sujet n°3 — L’ENGAGEMENT À L’ASSERVISSEMENT À TRAVERS UNE GOUVERNEMENT MONDIAL ET UNE DESTRUCTION NUCLÉAIRE.

 Sujet N°1 – Asservissement par le Monopole et la Destruction de la Libre Entreprise Compétitive

Dans mon état de Virginie occidentale, John D. Rockefeller IV, également connu sous le nom de Jay Rockefeller, est en train de battre tous les records là-bas pour les dépenses de campagne dans sa tentative pour accéder au poste de gouverneur. Il est en train de faire ouvertement campagne sur le thème qu’il est trop riche pour voler, et il a remporté la primaire du Gouvernement Démocrate par une victoire écrasante. Il a dépensé plus de 4.000.000 $ juste pour gagner la primaire! Pouvez-vous imaginer?

Cela ne veut pas dire que Jay volerait, mais le fait qu’il puisse réellement faire campagne sur le thème « Trop riche pour voler » est une illustration vivante de ce qui a été accompli par trois générations de relations publiques des Rockefeller aidées et encouragées par une constante domination en expansion des Rockefeller sur les grands médias.

L’arrière-grand-père de Jay, John D. Rockefeller, Sr., a été le premier milliardaire de l’Amérique dès l’aube du 20ième siècle, mais il n’était pas très emphatiquement considéré comme trop riche pour voler. Plutôt, il était largement considéré comme « trop ​​riche pour lui faire confiance » parce que la source de son immense richesse réside dans la saisie et la destruction impitoyables de concurrents. Grâce à ces méthodes, l’immense Standard Oil Trust des Rockefeller avait été transformé en un monstre qui était représenté dans les caricatures politiques de l’époque comme dévorant tout ce qui bouge. Pas étonnant.

Une honnête Cour Suprême des États-Unis non encore bourrée de Socialistes Corporatistes, a statué dans son ordonnance de dissolution de 1911 sur la Standard Oil Company, et je la cite:

« Pour la sécurité de la République, nous décrétons maintenant que cette conspiration dangereuse doit être arrêtée d’ici le 15 Novembre, 1911. »

Les Rockefeller, bien sûr, ne tinrent aucun compte réel de cette ordonnance juridique de dissoudre leur monopole. Pour sauver les apparences seulement, leur infâme Standard Oil Trust fut découpé en plusieurs sociétés prétendument séparées — mais dans les coulisses, le contrôle de Rockefeller était maintenu sur toutes à travers l’utilisation de prête-noms, banques, et fondations exonérées d’impôt qui détiennent la participation majoritaire dans ces entreprises pour le bénéfice des Rockefeller.

L’ordonnance Standard Oil de 1911 a illustré un fait très simple — l’incroyable fortune amassée par John D. Rockefeller, Sr., a été acquise par des moyens corrompus injustifiés. Elle était, par conséquent, susceptible d’être bannie si la justice avait été autorisée à suivre son cours. Cela a posé un danger toujours présent à la fortune des Rockefeller, à laquelle les Rockefeller ont répondu de deux façons:

D’une part, ils ont lancé le programme de relations publiques soutenu le plus élaboré que le monde ait jamais vu afin de créer une image plus favorable aux yeux du public. La pièce maîtresse de cette campagne était, et est toujours, ce que l’on appelle la « philanthropie » à travers un ensemble sans cesse croissant de Fondations exonérées d’impôt. Celles-ci ont été vendues au public comme des dispositifs « quelque chose pour rien », intelligemment mis en place par les Rockefeller pour les aider à ‘faire cadeau’ de leur argent pour le ‘bien du public’ sans la moindre pensée de profit pour eux-mêmes.

L’autre côté du programme Rockefeller était de continuer l’expansion réelle de leur empire monopolistique dans des proportions toujours plus imposantes, utilisant ces Fondations mêmes pour couvrir et cacher leur contrôle et échapper à l’impôt; le monopole dans les affaires avec la même motivation qu’avant, la cupidité. Bientôt ceci s’est élargi au monopole dans des syndicats ouvriers en ramenant dans leur camp de plus en plus de leaders de syndicats ouvriers les plus importants — ils étaient bien obéissants. Et le contrôle monopolistique de l’argent lui-même grâce à leur système inconstitutionnel de banque centrale privée — le Système de la Réserve Fédérale!

Pour protéger leur monopolisme économique contre une défaite par la loi et la justice, les efforts des Rockefeller ont de plus en plus débordé dans le contrôle de la politique, de notre système judiciaire, et de l’Éducation.

Peu de temps après la gênante ordonnance de 1911 de la Cour Suprême, Woodrow Wilson devint Président — le premier Président à être une marionnette complète des Rockefeller! Et en 1930, la Cour Suprême accueillit un nouveau Juge en chef, venant directement de l’écurie Standard Oil des Rockefeller — Charles Evans Hughes. Ce fut le début du bourrage progressif de la Cour Suprême, qui a atteint des proportions scandaleuses tard sous le Président marionnette de Rockefeller, Franklin D. Roosevelt.

Les facteurs clés du développement réussi du monopolisme de Rockefeller et les effets destructeurs sur la vie Américaine qui en ont résulté n’étaient autres que les Fondations mêmes qui étaient saluées dans la propagande de relations publiques des Rockefeller comme « philanthropiques ».

En 1917, le Sénateur Chamberlain de l’Oregon a averti sur la terrasse du Congrès:

« L’influence Carnegie-Rockefeller est mauvaise. Dans deux générations, ils peuvent changer les esprits des gens pour les conformer au culte de Rockefeller ou au culte de Carnegie, plutôt qu’aux principes fondamentaux de la démocratie Américaine. »

Des mots plus vrais n’ont jamais été prononcés; et alors même que le Sénateur Chamberlain faisait ces remarques, les termites des Rockefeller étaient activement à l’œuvre sur le Congrès aussi, rongeant la véritable représentation du peuple et ne laissant rien que la coquille vide et fragile que nous avons aujourd’hui!

Par le biais de la Seconde Guerre mondiale, les Rockefeller ont acquis une arme économique qui leur a permis de faire un bond de géant, distançant tous leurs rivaux à la fois ici en Amérique et partout dans le monde. Cette arme était leur contrôle du pétrole de l’Arabie Saoudite, dont la remise par la Grande-Bretagne aux Rockefeller était le prix de l’entrée dans la Seconde Guerre mondiale de l’Amérique.

Les champs Saoudiens ont ensuite été développés par G.I. labor à pratiquement aucun coût pour Rockefeller, qui a alors acquis le pétrole pour 30 ans, jusqu’à il y a deux ans, pour seulement cinq cents (5) le baril! Utilisant les énormes bénéfices exceptionnels qui en ont résulté — des centaines de milliards de dollars — les quatre Frères Rockefeller, opérant à travers divers fronts ici et à l’étranger, ont été en mesure d’acheter le tissu industriel non seulement de l’Amérique, mais de l’Europe, du Japon, de l’Amérique Latine, et d’ailleurs. Peu de temps après, les multinationales sous contrôle Rockefeller ont posé un défi économique sans précédent à la souveraineté même de nation après nation.

Aujourd’hui, après trois générations d’effort sans relâche, l’empire Rockefeller contrôlé par les quatre Frères Rockefeller — David, Nelson, Laurance, et John D. III — est sur le seuil du monopole complet ici en Amérique s’ils peuvent mettre en œuvre leur « CONSTITUTION DES NOUVEaux ÉTATS D’AMÉRIQUE » dictatoriale. Mais vous pourriez-vous demander: « Qu’est-ce que monopole total signifie vraiment? Comment cela m’affectera-t-il? » Dans un monopole absolu, mes amis, vous seriez encerclés, coincés. Vous seriez un esclave complet! Et dans la mesure où le monopole partiel existe déjà, vous êtes déjà un demi-esclave.

Cela me ramène en une boucle à la Virginie Occidentale une fois de plus. Là, sur une échelle nationale, vous avez pu voir un monopole total en action il y a pas longtemps. Je l’ai vu de mes propres yeux; et je dois vous dire, mes amis, ce n’était pas un joli spectacle. Je l’ai vu maintes et maintes fois partout dans mon état d’origine — des mineurs travaillant durant de longs et difficiles jours dans les dangereuses mines pour de bas salaires qui ne leur étaient même pas payés en monnaie, mais en jetons appelés « scrip » (certificat). Les mineurs et leurs familles vivaient dans des maisons appartenant à la compagnie de charbon, payant leur loyer en certificat — des maisons qui, souvent, n’auraient pas été acceptées comme répondant aux normes minimales nulle part ailleurs! Pour toutes les nécessités de la vie, le mineur et sa famille devaient se rendre à la boutique de la société, le seul endroit où le certificat pourrait être échangé.

J’ai connu, il y a des années, un haut fonctionnaire d’un grand chemin de fer qui détenait des gisements de charbon en Virginie-Occidentale. Un jour, il a tenté de porter à l’attention des Administrateurs d’une grande institution financière à Cleveland, Ohio, qui contrôlait le chemin de fer, que les prix dans les magasins de la compagnie de charbon étaient inhumainement élevés et maintenaient les mineurs perpétuellement dans la dette vis-à-vis du magasin de la compagnie. Il a dit: « Pourquoi ne pas payer aux mineurs un salaire de subsistance et réduire les prix à un niveau équitable dans les magasins de la compagnie? » À cela, les Administrateurs ont crié: « Socialisme, Communisme »; et dans quelques mois, ils l’ont forcé à la retraite anticipée. Loin d’être communiste ou socialiste, mon ami était tout simplement un Chrétien avec une sincère préoccupation des conditions de travail et de vie des mineurs. Mais la banque elle-même était contrôlée au sommet par les intérêts Rockefeller, qui sont en ligue avec l’Union Soviétique, qui est dirigée par rien d’autre qu’un tas de communistes. Quelle ironie!

Le même genre de chose est tout autour de nous aujourd’hui. Les Frères Rockefeller s’assurent toujours qu’ils ont beaucoup de porte-parole proférant un mensonge qu’ils « soutiennent le système de la libre entreprise », alors qu’en réalité, ce sont des monopolistes jusqu’au bout des ongles. Ils sont des Socialistes Corporatistes, tout comme leurs homologues dans le cadre du système Soviétique sont des Socialistes d’État.

L’objectif des Frères Rockefeller pour les États-Unis est que l’ensemble de notre nation soit ramené sous leur monopole absolu de sorte que nous puissions tous être exploités, comme l’étaient les mineurs de charbon. Vivant dans des logements appartenant à la compagnie, achetant les nécessités de la vie à des prix étranges dans le magasin de la compagnie, payés en scrip qui ne pourrait être échangé ailleurs, et privés d’opportunités d’éducation ou autres pour briser le cercle vicieux où ils se trouvaient, les mineurs étaient des esclaves économiques!

Vivant une vie de travail dur et dangereux, ils ont combattu une bataille toujours perdante contre une montagne de dettes à leurs maîtres d’esclaves — les compagnies de charbon. Ils n’étaient pas simplement utilisés, ils étaient consumés! Ils étaient rendus infirmes par les risques professionnels comme la Pneumoconiose et les blessures sur le lieu de travail. Ils ont laissé des veuves et des enfants démunis sans pension. Un mineur ne durerait pas indéfiniment, mais la compagnie ne s’inquiétait pas trop quand il tombait en cours de route. Généralement, il serait remplacé sans aucune difficulté par son fils ou celui d’un autre mineur en train de grandir, pris dans la même toile d’araignée économique. Et si les Frères Rockefeller arrivent à leurs fins, nous allons tous finir comme leurs esclaves, tout comme les mineurs dans les champs de charbon à l’époque.

Sujet N°2 – Asservissement par l’Inflation et la Destruction d’une Économie

Nous, les Américains d’aujourd’hui, sommes de plus en plus comme les mineurs de charbon esclaves d’hier. Nous effectuons nos opérations financières en scrip (certificat) au lieu de l’argent réel. Le certificat appelé « Federal Reserve Notes » (Billet de la Réserve Fédérale) que nous utilisons est libellé en dollars, mais n’est pas échangeable par votre gouvernement contre de l’or, de l’argent, ou toute autre chose; il n’est pas non plus soutenu par l’or, l’argent ou autre chose, sauf l’assurance d’un gouvernement corrompu que nous devrions y penser comme si c’était de l’argent. Comme je le sais par expérience personnelle, même les Noirs dans la brousse en Afrique savent que si le gouvernement est corrompu, l’argent est corrompu; mais la plupart des Américains ont été instruits à ne pas comprendre cela et sont donc en train d’apprendre à la dure maintenant.

Les certificats qu’on avait l’habitude de verser aux mineurs de Virginie-Occidentale n’étaient pas émis par le Gouvernement mais par leurs employeurs privés, les compagnies de charbon; et en Amérique aujourd’hui notre certificat (scrip) n’est pas délivré par le Gouvernement mais par le Système de Réserve Fédérale possédé et contrôlé en privé par les mêmes corporations et institutions financières dominées par les Rockefeller qui contrôlent de plus en plus votre travail, directement ou indirectement, et à qui vous devez acheter la plupart de ce dont vous avez besoin. Donc, notre situation monétaire dans l’Amérique d’aujourd’hui ressemble de plus en plus à celle des districts miniers de charbon d’hier.

Nous entendons beaucoup parler de la masse monétaire et de la « balance des paiements internationaux »; mais comme je l’ai expliqué il y a trois ans dans mon livre la conspiration contre le dollar, ces choses ne sont plus vraiment d’importance sous le contrôle monopolistique des Rockefeller. L’inflation est maintenant produite non par l’offre de monnaie, mais en raison de l’effet combiné du Grand Business, de la Grande Main-d’œuvre, et du Grand Gouvernement par rapport à la capacité réelle de l’économie à produire maintenant que nos réserves d’or ont été volées! Et la « balance des paiements » a été rendue obsolète par les sociétés multinationales des Rockefeller qui peuvent faire en sorte que les chiffres paraissent comme ils le veulent tout simplement en commerçant dans un sens comme dans l’autre entre elles à travers les frontières nationales.

Comme je l’ai également souligné dans mon livre, le « Balance of Payments Deficit » (Déficit de la Balance des Paiements) présumé a été utilisé tout au long des années 1960 comme un écran de fumée, une couverture, pour justifier l’hémorragie des réserves d’or de l’Amérique hors du Bullion Depository à Fort Knox et de nos autres Dépôts et leur envoi à l’étranger. Maintenant que cela a été achevé, de quelque façon, et que les Frères Rockefeller se soient accaparés de l’or de notre nation, le Gouvernement vient d’annoncer que maintenant il considère les chiffres globaux sur la balance des paiements comme obsolètes et arrêtera de les publier.

Le dollar des États-Unis a été réduit à l’état de pseudo monnaie, certificat (scrip) — et il joue « tout pour le tout. » Nous arrivons de plus en plus près du jour où le scrip de la Réserve Fédérale que nous utilisons aujourd’hui, qui est déguisé pour des raisons psychologiques pour ressembler à notre monnaie réelle du passé, sera remplacé dans un regroupement d’actions de peut-être 100 contre 1 par les « redbacks » (le papier-monnaie émis entre 1839 et 1840 en République du Texas) maintenant stockés dans la mountain vault à Culpeper, en Virginie, et d’autres chambres fortes souterraines.

Comme le certificat des mineurs de charbon, les dollars redback ne seront pas convertibles en devise autre — ils serviront uniquement pour les transactions nationales tandis que nous travaillerons comme des esclaves pour l’État Corporatiste Rockefeller et dépenserons notre certificat redback dans diverses succursales à l’échelle nationale des magasins de la compagnie Rockefeller embrassant tout, du logement au supermarché. Les Frères Rockefeller veulent éliminer votre indépendance et vous rendre dépendant d’eux comme esclave. Voilà pourquoi ils veulent contrôler l’argent lui-même ainsi que les moyens de production, de distribution et d’approvisionnement de tout ce que l’argent peut acheter.

Je peux maintenant révéler que si vous avez de l’or, leur plan pour le moment n’appelle pas à leur confiscation, mais c’est parce que contrairement à la situation en 1933, si peu de gens détiennent aujourd’hui de l’or que les Frères Rockefeller ne prévoient pas de vous embêter avec cela puisqu’ils se sont déjà accaparés de l’approvisionnement en or monétaire des États-Unis.

Nous allons être laissés en possession de papier-monnaie sans valeur comme fruit de nos labeurs, tandis que les Frères Rockefeller eux-mêmes tiennent notre or comme le fruit de leurs crimes. Ils ont l’intention de faire un autre grand bond en avant dans leurs propres richesses et puissance en transformant notre nation tout entière en un grand camp de main-d’œuvre servile pour leur exploitation à volonté en détruisant l’économie que nous avons actuellement, qui ne leur donne pas encore le contrôle total.

Sujet N°3L’Engagement à l’Asservissement à travers un Gouvernement Mondial et une Destruction Nucléaire.

Dans la LETTRE AUDIO mensuelle N°7 de Décembre 1975, j’ai révélé que le Gouvernement Canadien a décidé de se débrouiller tout seul, au lieu d’être mené dans la voie de la domination des Rockefeller; et désormais le Canada tente de se défendre contre la guerre politique et économique menée contre lui par les Frères Rockefeller. Cela peut venir comme une surprise pour certaines personnes, mais le Gouvernement Canadien, contrairement à celui des États-Unis, est en train d’essayer d’agir dans les meilleurs intérêts de ses propres citoyens. Pour cette raison, je vais rarement dans les détails sur ce que le Gouvernement Canadien est en train de faire, parce que je ne veux pas contrarier ses efforts en vue de se préserver.

Dans une interview à la télévision, à Ottawa, le 11 mai 1976, David Rockefeller a dit à son auditoire canadien, je cite : « Vous faites face à un dilemme. Êtes-vous plus préoccupés d’être complètement indépendants? Ou voulez-vous voir vos ressources développées plus rapidement avec l’aide d’autres? » Il a ajouté que les Canadiens doivent choisir entre une plus grande indépendance économique ou une prospérité accrue. Ses déclarations reflètent l’intensification de la pression économique appliquée au Canada par les intérêts Rockefeller. Par exemple, ils sont maintenant en train de se retirer des importants engagements pour le développement des réserves de pétrole du Canada. Cela a conduit, il y a quelques semaines, à une annonce qui est tombée comme une bombe du Gouvernement Canadien que, contrairement à toutes les projections antérieures, le Canada ne sera pas autosuffisant en énergie dans les années à venir après tout. Pendant ce temps, le Gouvernement Canadien a riposté en refusant pour le moment au moins une flotte d’avions militaires Orion construite par la Lockheed Aircraft Company des Rockefeller.

Que ce soit des individus, des entreprises ou des nations, les concurrents sont toujours considérés par les quatre Frères Rockefeller comme une menace à absorber ou à éliminer. Là où il y a concurrence et diversité, il y a toujours une chance, aussi petite soit-elle, qu’ils pourraient d’une manière ou d’une autre perdre leur position de suprématie. Perdant cela, affirment-ils, ils pourraient un jour être exposés et traduits en justice — et cela pourrait signifier tout perdre, parce que leur mode opératoire dans son ensemble en est un de corruption, de manipulation cachée, et d’étalage des lois qu’ils nous imposent, nous les paysans, comme ils nous appellent en privé. Donc, grâce à une combinaison de cupidité et la hantise d’une constante préoccupation pour la sécurité, nait une soif insatiable pour le pouvoir. Et parce que des mauvaises pratiques donnent un grand pouvoir terrestre, ceci conduit à une étreinte consciente de ces pratiques qui équivaut au culte du mal.

Au début du 20ième siècle, les Rockefeller en ces jours ont rejoint certains autres qui partageaient une communauté d’intérêt pour ces choses afin de formuler un engagement à créer un gouvernement mondial. C’est ce que Nelson Rockefeller aujourd’hui veut dire quand il se réfère à « un monde ouvert » — pas de frontières, pas de Vietnam du Nord et du Sud, pas d’Allemagne de l’Ouest et de l’Est, pas de Virginie et de Virginie-Occidentale, et pas de taxes pour ses sociétés internationales — juste un gouvernement mondial colossal, la dictature la plus imposante de tous les temps avec lui-même comme Président du Monde. Pour diriger et coordonner l’ensemble du programme en vertu de l’engagement pour le Gouvernement Unique établi il y a deux générations, les Rockefeller ont créé de puissantes Fondations exonérées d’impôt et utilisé les relations publiques pour leur donner le halo de la philanthropie!

La première étape de cet engagement, comme je vous l’ai signalé le mois dernier, était de s’embarquer dans l’utilisation délibérée de la guerre afin d’altérer la vie nationale dans les directions qu’ils désiraient.

La deuxième étape, qui a suivi très rapidement, était de forger un partenariat secret entre les dirigeants des États-Unis et ceux de l’Union Soviétique dont le système communiste a été mis au pouvoir par le même groupe de personnes. La richesse et le savoir-faire du monde occidental, en particulier des États-Unis d’Amérique, seraient drainés pour renforcer leur allié, l’Union Soviétique, conduisant à l’effondrement forcé des États-Unis!

Ceci marquerait l’aube de la troisième étape — un Gouvernement Mondial sous un partenariat entre l’Union Soviétique et une Amérique réorganisée sur le modèle du système soviétique.

Pour amener ces choses à se produire, de puissantes forces ont été lâchées il y a plus de 50 ans, des forces malhonnêtes corrompues. En 1920, par exemple, les Fondations Rockefeller et Carnegie se sont arrangées via la Fondation Guggenheim pour créer des bourses d’études en vue de commencer la ré-écriture de l’histoire Américaine pour créer le doute sur les principes énoncés par nos Pères Fondateurs. Des candidats soigneusement sélectionnés ont été envoyés à certaines universités en Angleterre pour endoctrinement, après quoi ils ont été ramenés et placés dans des positions stratégiques d’éducation à l’Université de Chicago et éparpillés à travers d’autres institutions importantes de l’enseignement supérieur. Grâce à leurs positions de leadership, ils sauraient finalement influencer l’enseignement de l’histoire des États-Unis partout en Amérique. L’objectif de cet engagement était de produire le « collectivisme » par la rétrogradation de l’individu et la valorisation du groupe élitiste qui a planifié pour gouverner le monde collectiviste. Dans le même temps, la propagande à travers le divertissement, l’éducation et les médias devait être conçue pour rendre les gens incapables de croire la vérité sur ce qui se passait en rendant ridicules les théories de conspiration de tous types, trop bêtes pour être pris au sérieux.

En plus d’un demi-siècle depuis que cet engagement pour un Gouvernement Mondial a été formulé, les Administrateurs des Fondations contrôlées par Rockefeller ont fait avancer très loin le Programme de Gouvernement Mondial; mais les forces qu’ils ont déchaînées sont maintenant hors de contrôle! Ils ont ouvert la boîte de Pandore et à présent ils commencent à voir qu’eux aussi, sont emportés par les mêmes forces qu’ils ont eux-mêmes mises en mouvement. De plus en plus d’Administrateurs des Fondations contrôlées par Rockefeller croient maintenant que l’engagement pour un Gouvernement Mondial, tel qu’initialement conçu, a quitté les rails; et maintenant ils voient le spectre d’une horrible fin en vue juste un peu plus loin sur la route — une trahison par l’Union Soviétique artificiellement puissante avec des Soviétiques en train de recueillir tous les jetons pour eux-mêmes.

Mais la peur croissante des Administrateurs n’est toujours pas partagée par les Frères Rockefeller eux-mêmes. Des membres patriotes, loyaux de la communauté du Renseignement des États-Unis m’informent qu’ils grincent des dents de frustration parce que les efforts déployés par les Chefs d’état-major en vue d’améliorer les défenses Américaines contre la menace Soviétique très réelle se voient opposer un véto à chaque tournant par Nelson Rockefeller à travers Henry Kissinger !

Les Frères Rockefeller croient fermement que la guerre s’en vient, et bientôt; mais même maintenant, ils croient encore que les Soviétiques respecteront leur accord secret pour une guerre entièrement programmée lorsque cette phase de la Troisième Guerre mondiale, ou PREMIÈRE GUERRE NUCLÉAIRE, sera atteinte qui appelle à une guerre nucléaire sur le sol Américain! David Rockefeller et ses intimes fortunés pensent toujours qu’ils ont la haute main avec les patrons du Kremlin à travers divers dispositifs. Par exemple, il y a plusieurs fûts radioactifs du super-poison de plutonium-239 stockés par la CIA au quatrième étage du bâtiment central de l’ambassade des États-Unis à Moscou. Ceux-ci y ont été déposés en 1971 en provenance du Bullion Depositor de Fort Knox par la CIA pour y être maintenus comme une menace de chantage contre les tours des Soviétiques. Comme ceux qui sont restés dans le Bullion Depository à Fort Knox, ils ont commencé à fuir il y a longtemps et sont responsables de la leucémie dont souffre maintenant l’ambassadeur Stophil et d’autres dans l’ambassade. Ceci est la vérité derrière les histoires de couverture que vous avez vues récemment alléguant que les problèmes de santé dans l’ambassade Américaine à Moscou ont été causés par la radiation de micro-onde des Soviétiques.

Mais pourquoi s’attendre à ce que le Gouvernement se soucie de quelques simples employés de notre ambassade à Moscou? Exactement le même genre de super-poison radioactif a été répandu pendant des mois dans les eaux souterraines, de Fort Knox jusqu’au sud-est des États-Unis! L’une des menaces les plus immédiates du super-poison de la CIA est une concentration souterraine centrée sur Chattanooga, à Tennessee. Ce point chaud s’étend sur 23 miles à l’ouest, 25 miles au sud, 42 miles à l’est et au nord vers la source, qu’est Fort Knox, Kentucky. L’approvisionnement en eau pour plus d’un quart de millions d’Américains est menacé, pourtant le Gouvernement Fédéral refuse toujours de dire la vérité à propos de cette menace mortelle.

David et ses frères croient également que le besoin soviétique de commerce avec leurs sociétés internationales, gardera les Soviétiques en ligne, adhérant à leurs engagements secrets — mais qu’ils se trompent!

Pour se préparer à la guerre, David Rockefeller vient de construire une nouvelle retraite familiale fortifiée sur Bartlett Island, à côté de Mt. Desert Island au large des côtes du Maine où d’autres bastions Rockefeller sont maintenant en existence avec des abris anti-bombes. La latitude de Bartlett Island est de 44 degrés 22 minutes nord, presque exactement au centre de la ZONE de SÉCURITÉ nucléaire super-secrète qui a été établie pour les Rockefeller et leurs proches fortunés en Amérique pour la guerre à venir. Cette zone est une bande qui est plus ou moins sur la moitié supérieure des États-Unis et incluant les parties inférieures du Canada. Elle s’étend de 40 degrés vers le Sud à 50 degrés au Nord, et le centre est à 45 degrés — près de la latitude exacte du complexe Rockefeller au large des côtes du Maine. C’est, en fait, pour cela que 45 degrés a été choisi comme le centre de la Zone de Sécurité Nucléaire. Les membres du cercle intérieur de Rockefeller qui sont « dans la connaissance » à propos de tout cela, ont fait l’achat d’immobilier dans l’Oregon, l’Idaho, le Montana, le Wyoming et le Dakota, comme certains d’entre vous qui vivent dans ces États l’ont peut-être remarqué. Maintenant vous savez pourquoi. À présent, vous savez aussi la vraie raison pour laquelle nos installations de missiles antibalistiques qui se trouvaient dans la Zone de Sécurité Nucléaire ont été démantelées l’année dernière. La moitié supérieure des États-Unis se doit d’être une zone démilitarisée virtuelle sauf pour certaines installations militaires qui ont été dans les parages trop longtemps pour les désactiver sans éveiller les soupçons, mais elles ne seraient pas utilisées contre l’Union Soviétique dans la PREMIÈRE GUERRE NUCLÉAIRE par les États-Unis.

Il suffit de regarder une carte des États-Unis, mes amis. Regardez la catastrophe nucléaire énorme qui est en réserve pour nous si les Frères Rockefeller et leurs alliés Soviétiques sont autorisés à exécuter leurs plans de folie de conquête totale. L’Alaska, qui se trouve au-dessus de la Zone de Sécurité Nucléaire, est programmé pour voir son pipeline pétrolier maintenant inachevé soufflé hors de l’existence. Hawaï, en dessous de la Zone de Sécurité Nucléaire, est prévu pour être frappé afin d’écraser les installations navales là-bas. Mais notre véritable Pearl Harbor cette fois-ci va être le Canal de Panama, comme je l’ai révélé il y a 19 mois dans mon livre audio N°1 sous forme de bande enregistrée, « HOW TO PROTECT YOURSELF DURING THE COMING DEPRESSION AND THIRD WORLD WAR. » (Comment vous Protéger Pendant la Dépression et la Troisième Guerre Mondiale à Venir).

Quant à la zone continentale des États-Unis — Californie, Nevada, Utah, Colorado, Kansas, Missouri, Illinois, Indiana, Ohio, Pennsylvanie, Delaware, New Jersey, et tous les états à leur Sud sont des candidats immédiats à l’attaque nucléaire, même s’il n’y a pas de trahison Soviétique des Frères Rockefeller. Comme j’ai, la toute première fois, prévenu à la radio en Juin 1974, non seulement le Canal de Panama, mais les villes Américaines sont déjà ciblées par des missiles nucléaires depuis la République du Guyana frontalière du Venezuela, prêts à frapper depuis le sud où nous sommes le plus faible.

Les Américains ne peuvent réellement pas croire à la possibilité terrifiante de guerre nucléaire, estimant que ni l’Union Soviétique ni les États-Unis ne risqueraient leur propre destruction; mais l’Union Soviétique, qui dépensent plus d’un milliard de dollars par an dans des préparatifs massifs de Défense civile, est prête à survivre à la PREMIÈRE GUERRE NUCLÉAIRE, contrairement à nous-mêmes; et les Frères Rockefeller et leurs proches se sont préparés pour y survivre, eux aussi, avec leurs retraites fortifiées dans la Zone de Sécurité Nucléaire. Mais pour le reste d’entre nous, mes amis, les seuls préparatifs de guerre sont les sites de charniers qui sont maintenant tranquillement mis de côté sans explication, comme le site de 80 acres dans le Wood County, Wisconsin!

Mes amis, la guerre est déclarée; et vous, vos proches, et tout ce qui vous est cher sont les cibles. Nous sommes attaqués sans pitié, et les armes utilisées contre nous sont les armes du mal. Nous devons contre-attaquer Maintenant, alors que nous en avons la chance — non avec le pouvoir du mal, quoi qu’il en soit, mais avec le pouvoir de la vérité, que je crois est encore plus puissant que les plans les plus maléfiques que les hommes peuvent concevoir.

 

Voici ce que nous devons faire maintenant:

Premièrement: Nous devons arrêter les plans insensés pour la destruction de l’Amérique dans la PREMIÈRE GUERRE NUCLÉAIRE, qui, je suis convaincu, sera encore pire si elle est autorisée à avoir lieu que ce que les Frères Rockefeller ont prévu en raison d’une certaine trahison soviétique.

Toute l’aide et le commerce avec l’Union Soviétique doivent être coupés, et les chefs d’état-major doivent être libres de prendre les mesures appropriées pour protéger notre pays contre l’Union Soviétique. Il n’y a pas de temps à perdre.

Chaque Gouverneur, chaque Sénateur, chaque membre du Congrès, chaque Législateur d’État, et chaque Maire dans les états incluant ou en-dessous du 40e parallèle ainsi que l’Alaska et Hawaï, ont une obligation et une responsabilité immédiates envers les vies des citoyens qu’ils représentent. Ce devoir est d’exiger que le Secrétaire d’État Henry Kissinger révèle publiquement les accords secrets du plan de guerre avec l’Union Soviétique, qui a établi la Zone de Sécurité Nucléaire que j’ai décrite. Les quatre Frères Rockefeller sont maintenant en possession de ces accords dans leurs retraites sur Mt. Desert Island et Bartlett Island au large des côtes du Maine. Chacun des officiels que je viens de décrire doit être alerté à ce plan et, si besoin est, forcé par la pression publique d’exiger cette comptabilité publique de Kissinger. Tout officiel qui refuse de poursuivre ce devoir de vie ou de mort une fois alerté et de le poursuit vigoureusement sera en train de compromettre sciemment la vie même de chaque homme, femme et enfant, qu’il a prêté serment de protéger.

Deuxièmement: Nous devons bloquer le programme des Quatre Frères Rockefeller d’élimination de notre libre constitution bien-aimée et la remplacer par leur propre « Constitution des Nouveaux États d’Amérique » dictatoriale.

Les mêmes officiels que je viens de mentionner, mais pour tous les 50 États, doivent être alertés à ce plan et doivent être poussés par la pression du public dans l’action. N’ayez aucune illusion, mes amis, ni le Congrès, ni la plupart des autres officiels que je viens de mentionner ne feront quoi que ce soit à propos de l’une de ces choses de leur propre chef. À de rares exceptions près, ils ne répondent qu’à la pression et généralement cette pression ne vient que de puissants intérêts spéciaux — ce qui signifie ces jours-ci habituellement les quatre Frères Rockefeller et leurs laquais totaux. Mais, s’ils sont alertés à ces terribles dangers et sont maintenus sous une surveillance et une pression publiques implacables, constantes, je crois que le Congrès ainsi que les autres officiels peuvent être mobilisés sur ces deux questions particulières — La guerre et la CONSTITUTION — à faire ce qui doit être fait pour sauver notre pays, parce que cette fois leur propre survie est en jeu ainsi que la nôtre!

Ce que vous devez faire dans cette situation terrible est quelque chose qui ne vient pas facilement à la plupart d’entre nous. Vous devez sortir des coulisses et entrer dans la lutte. Vous devez parler de ce que vous savez, même si beaucoup peuvent ne pas encore vous croire. Vous devez rechercher d’autres personnes qui partagent vos préoccupations une fois alertées à notre danger commun et qui se joindront à vous pour prendre des mesures en vertu de notre Constitution afin de prévenir le désastre; et vous devez mettre de l’ordre dans vos priorités.

Cette situation n’est pas une question de Libéral, Conservateur, Noir, Blanc, Juif ou Gentil, Démocrate ou Républicain. Elle est une question de survie, littéralement de vie ou de mort; et de survie aussi bien du système qui permet à toutes ces différences individuelles parmi nous de continuer de coexister. Vous devez vous joindre à d’autres dans votre région, même s’il s’agit seulement d’un ou deux au début, et comprendre ce que votre groupe peut faire pour amener la pression pour l’action que je viens de décrire.

Avez-vous un journal indépendant dans votre région dont l’éditeur écoutera la vérité et peut-être fera un suivi avec ses propres enquêtes et éditoriaux? Un ou plusieurs d’entre vous sont-ils membres d’une loge où vous pourriez soulever ces questions et susciter un soutien pour l’action? Pouvez-vous louer ou emprunter un espace dans une église ou école pour tenir des réunions publiques où plus de gens peuvent être informés par le biais de bandes enregistrées ou d’autres moyens?

Faites l’inventaire de vos propres ressources quelles qu’elles soient et utilisez-les, et n’ignorez pas vos ressources financières qu’elles soient importantes ou limitées. Préféreriez-vous utiliser une partie de vos biens matériels afin de préserver tout un mode de vie? Ou préféreriez-vous baisser les bras et le laisser s’évaporer inutilement à cause de l’inflation induite par Rockefeller et la chaleur brûlante de la guerre nucléaire?

Rappelez-vous: vous comptez.

Les Frères Rockefeller et leurs proches fortunés sont puissants, mais leur pouvoir est exercé à travers les esprits et les mains consentants de millions d’autres qui pour la plupart ne savent même pas que c’est ce qu’ils sont en train de faire.

Vous et moi ne sommes pas confrontés à une nation entière d’ennemis, mais juste à un très petit nombre d’individus qui ont appris à pousser et à manœuvrer les autres à faire ce qu’ils commandent; donc si vous vous sentez dépassés, ne le soyez pas. En ce qui concerne nos vrais ennemis (ceux au top), nous sommes désormais plus nombreux qu’eux, aussi quel sens dans le monde cela peut avoir de les laisser nous asservir?

Mes amis, je vous ai dit ce sur quoi je pense que nous devons nous concentrer, et vite! En Décembre 1975, j’ai aussi enregistré le LIVRE AUDIO N°6, « WHAT WE CAN DO TO SAVE AMERICA » (Ce que Nous Pouvons Faire pour Sauver l’Amérique), pour vous donner quelques idées pilotes; et je sais que certains d’entre vous poursuivent les suggestions que j’ai faites alors. Mais au-delà, je crois que vous devez utiliser votre propre initiative pour voir comment mettre les choses ensemble pour vous frayer votre chemin, travailler avec d’autres dans votre région.

Sous le Premier Amendement de la Constitution des États-Unis, le droit de réunion pacifique vous est garanti pour une raison quelconque. Utilisez-le. Le droit de pétitionner le gouvernement pour le redressement de griefs vous est également garanti. Utilisez-le. Et gardez toujours à l’esprit qu’en vertu des Neuvième et Dixième Amendements, c’est à nous, le peuple des États-Unis d’Amérique, que le pouvoir ultime de notre gouvernement est réservé. Utilisez-le, ou très bientôt vous le perdrez!

Mes amis, le temps est venu dans votre vie où votre avenir dépend de votre volonté de faire face à la réalité, et d’agir. Je comprends votre attachement aux choses pour lesquelles vous avez si longtemps et si durement travaillé pour acquisition et réalisation. Et, oui, il y a un risque à faire ce que je vous exhorte à faire — un risque d’être ridiculisé par certains, un risque de perdre de l’argent, et même un risque d’échec; mais l’élément risque est maintenant inversé à partir de ce que nous pensons habituellement. Le vrai risque réside désormais dans la non-action parce que si vous ne prenez pas toutes les mesures que vous pouvez, vous risquez de laisser les Frères Rockefeller réussir dans leurs plans insensés — et de perdre ainsi tout!

Comme je commence la deuxième année de la série de LETTRE AUDIO mensuelle le prochain mois, si Dieu le veut, je prévois de continuer à vous fournir les informations dont vous avez besoin afin de faire votre part pour vous sauver vous-mêmes, vos proches, et notre nation.

Ceux qui ont exercé un grand pouvoir par des moyens clandestins au nom des Frères Rockefeller continueront-ils maintenant à œuvrer avec leurs maîtres, maintenant qu’ils voient finalement là où cela mène? Ou vont-ils choisir de commencer à faire amende honorable pour les forces maléfiques qu’ils ont déchaînées contre nous, le peuple qui résident aux États-Unis d’Amérique?

Jamais auparavant dans l’histoire de nos États-Unis, ce phénomène ne s’est produit qu’une famille contrôle le destin de ce pays, et quoi qu’il arrive, je considère comme un honneur d’être placé dans la position que je suis maintenant à me joindre à vous dans la lutte pour faire avancer notre grand pays une fois de plus sur la voie tracée par nos Pères Fondateurs.

Au mois prochain, c’est le Dr Beter. Merci, et que Dieu bénisse chacun de vous.

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur