Conspiration Pour La Destruction Politique

11 décembre 2016

Dr Peter D. Beter

Conspiration Pour La Destruction Politique

 

Dr. Peter David Beter – Lettre Audio N° 13.

Par Dr. Peter D. Beter

Traduit de l’anglais par G. AKUÉ

Le 29/09/2016

http://www.peterdavidbeter.com/docs/all/dbal13.html

 

« AUDIO LETTER (R) » est une marque déposée de Audio Books, Inc., une société du Texas, qui a produit cet enregistrement sur bande. Reproduit sous licence ouverte accordée par Audio Books, Inc.

—————————————————————–

Cet enregistrement est un produit de AUDIO bookS INC (Actuelle Adresse 1982: 1629 K St., NW, Washington, DC 20006).

Bonjour à tous, c’est le Dr Beter. Aujourd’hui nous sommes le 26 Juin 1976, et ceci est ma mensuelle LETTRE AUDIO (R) N° 13.

Dans juste quelques jours à partir de maintenant, le 4 Juillet 1976, les États-Unis d’Amérique observeront leur 200ième anniversaire, notre BICENTENAIRE. Ceci est un tournant particulier de notre histoire qui sera là une seule fois, puis disparaitra, pour ne jamais revenir.

Ce que cela devrait être est un temps de pensée de reconnaissance sur notre passé, de joyeuse appréciation de notre présent, et d’anticipation enthousiaste de notre avenir. Voilà ce qu’il devrait être, mais il est en train d’être ruiné délibérément pour nous par une poignée de gens très puissants qui veulent tout nous prendre, à vous et moi. Au lieu de célébrer pacifiquement la liberté gagnée pour nous dans la Révolution Américaine, il y a deux siècles, nous sommes plongés dans un soi-disant « Deuxième Révolution Américaine » pour mettre fin à cette liberté.

Comme Patrick Henry l’a déclaré dans son discours Liberty or Death (la Liberté ou la Mort) de Mars 1775:

« Les gentlemen disent, paix, paix; mais il n’y a pas de paix. La guerre a en réalité débuté. La prochaine tempête qui balaie du nord apportera à nos oreilles le fracas des armes retentissantes….!!« 

Économiquement, politiquement et militairement la guerre pour annuler notre indépendance et détruire notre mode de vie fait rage tout autour de nous aujourd’hui. Il nous incombe donc à nous, le peuple Américain, de réaffirmer notre précieuse DÉCLARATION D’INDÉPENDANCE dont nous célébrons la signature le 4 Juillet, et de la faire appliquer contre ceux qui cherchent à nous asservir — les Quatre Frères Rockefeller ainsi que leurs disciples clients.

À la fin de la LETTRE AUDIO mensuelle N° 12, le mois dernier, j’ai défié ceux qui exercent un grand pouvoir au nom des Quatre Frères Rockefeller de déclarer leur indépendance et de commencer immédiatement à travailler pour le bien, à la place du mal.

La strate supérieure dans la grande pyramide du pouvoir sous contrôle de Rockefeller est le cercle le plus intérieur des Administrateurs de Fondation. Mes associés et moi savons qui ils sont. Il y a environ une centaine d’entre eux — les administrateurs de simplement une douzaine de Fondations — contrôlant la base financière et industrielle de l’Amérique, non seulement à travers les Fondations elles-mêmes, mais par le biais de leurs directions imbriquées des banques, des multinationales, des compagnies d’assurance, des établissements d’enseignement, et des cabinets d’avocats tous pour le bénéfice de leurs patrons Rockefeller, pas pour le vôtre!

Ces administrateurs du cercle intérieur — et ils savent qui ils sont — ont violé une tutelle fiduciaire parce que les Fondations reçoivent un soutien public, étant presque totalement exemptées d’impôt aux États-Unis. J’accuse ces administrateurs de sabotage des écoles, des églises, du gouvernement, et de la liberté même voulue par nos Pères Fondateurs. Leur jour arrive, ils seront démasqués, et ils feront bien d’être retrouvés dur à la tâche pour défaire le mal qu’ils ont mis en mouvement; sinon leur pouvoir, comme celui de leurs maîtres, les quatre Frères Rockefeller, peut et je crois leur sera enlevé et donné aux plus fidèles gardiens par une Amérique plus informée et éveillée.

Le mois dernier, j’ai expliqué la clé la plus importante pour le maintien et l’expansion de pouvoir — la destruction délibérée. Aujourd’hui, je tiens à souligner à quel point la CONSPIRATION (ils appellent ça l’engagement) est toujours impliquée dans une telle destruction délibérée afin d’étendre leur pouvoir.

Mes trois sujets sont aujourd’hui:

Sujet N° 1 — CONSPIRATION POUR LA DESTRUCTION ÉCONOMIQUE

Sujet N° 2 — CONSPIRATION POUR LA DESTRUCTION POLITIQUE

Sujet N° 3 — CONSPIRATION POUR ACCOMPLIR LA DESTRUCTION DES VIES HUMAINES.

Sujet N° 1Conspiration pour la Destruction Économique

Supposons que deux voyous devaient vous faire face dans un parking, voler votre voiture flambant veuve de 5000 $, vendre les pièces non identifiables à un parc à ferraille pour 50 $, et pousser le reste par-dessus une falaise. Les voyous seraient de 50 $ plus riches au détriment de votre perte de 100 fois cette somme, et la valeur de la voiture détruite serait perdue en permanence et irrécupérable. Si cela vous est arrivé, vous seriez la victime de la destruction économique qui profite seulement aux destructeurs au détriment de tout le monde.

La plupart des voleurs, bien sûr, sauraient mieux que juste se rapprocher et vous affronter de cette façon, face à face; au lieu de cela, ils travailleraient sur un plan d’ensemble par lequel ils pourraient décamper avec votre voiture sans que vous sachiez qui l’a fait, en coordonnant leurs actions de sorte qu’ils ne seraient pas pris.

Le terme juridique pour une telle planification d’un acte illégal commis par deux personnes ou plus est appelé « conspiration », et dans ce cas ce serait une conspiration en vue de la destruction économique.

Si un réseau de voleurs devait faire du  vol de voitures une entreprise durable, vendant leurs pièces et balançant les restes, ils assureraient sans doute de maintenir une image convaincante comme des hommes d’affaires légitimes de telle sorte que personne ne soupçonne rien. S’ils ne sont pas rattrapés, les membres du réseau de vol d’automobile pourraient devenir de plus en plus riches, apparaissant comme les piliers de la communauté dans le processus. Mais entre-temps leurs activités prédatrices dans les coulisses seraient un sérieux siphon sur l’économie de la communauté, peut-être renforcées par l’incapacité après un certain point pour les résidents de contracter une assurance vol d’automobile.

Finalement, les habitants sans méfiance pourraient se tourner vers le petit groupe de citoyens qui semblent être plus sage parce qu’ils étaient devenus les plus riches, les voleurs bien déguisés eux-mêmes, pour leur dire comment résoudre les problèmes croissant de la communauté; et les voleurs, s’ils prévoyaient cette occasion pour voler tout d’un seul coup, pourraient bien avoir une nouvelle charte de la ville prête à proposer qui les mettrait en charge de tout.

Ceci, est essentiellement ce que les quatre Frères Rockefeller et leurs proches collaborateurs manigancent économiquement — la destruction économique pour leur propre bénéfice, mais sur une vaste échelle complexe. J’ai décrit les aspects économiques de ceci il y a trois ans dans mon livre « LA CONSPIRATION CONTRE LE DOLLAR »; mais au lieu d’une nouvelle charte de la ville, les Rockefeller ont leurs secrète « CONSTITUTION des nouveaux états de l’AMÉRIQUE » prête à nous asservir!

La conspiration des Rockefeller pour la destruction économique est tout autour de nous, et bien avancée! Considérons, par exemple, le cas de l’or. Je l’ai déjà dit et le répète maintenant, que David Rockefeller planifie la montée de l’or au-delà de 2000 $ l’once et le chaos économique qui est en train d’être provoquée par David et ses frères; et pourtant depuis à peu près le moment de la première vente aux enchères d’or par le Trésor Américain le 6 Janvier 1975, l’or défie toutes les influences naturelles du marché et a chuté lentement dans le prix sans tenir compte de tout ce qui se passe! La situation est devenue si préoccupante qu’au moins un bulletin d’information spécialisé dans ce domaine a suspendu sa publication, et d’autres analystes expriment aussi la confusion.

La question est: Quel est le problème avec le prix de l’or? La réponse comporte deux parties — Fort Knox et l’Afrique du Sud. Il y a un an, la dissimulation du Scandale de l’Or de Fort Knox a été une influence de choix pour artificiellement maintenir bas le prix de l’or, comme je l’ai expliqué dans les bandes antérieures; mais maintenant le principal facteur dans le prix de l’or est une guerre économique contre l’Afrique du Sud.

Les Frères Rockefeller et leurs alliés, les Rothschilds, ont formé une conspiration visant à doubler leurs associés en Afrique du Sud, tels que les Guggenheims et autres. Grâce à l’action conjointe sur le marché de l’or de Londres, l’équipe Rockefeller-Rothschild manipulent les prix de l’or vers le bas pour réduire le revenu de l’Afrique du Sud issu des ventes d’or — revenu qui est nécessaire pour résister à la prise de contrôle Rockefeller-Soviétique de l’Afrique australe qui est maintenant bien avancée.

Cette tactique contre l’Afrique du Sud et toute l’Afrique australe est en train d’avoir des effets secondaires aussi ailleurs, comme la suspension de certaines opérations aurifères ici et à l’étranger en raison de l’incapacité des prix bas actuels de l’or à payer les coûts d’extraction.

Au début du mois, le 2 Juin 1976, le Fonds Monétaire International a tenu sa première vente aux enchères d’or dans ce qui prétendument serait une série de quatre années de ventes d’or. Lorsque le FMI a annoncé le début de sa série de ventes aux enchères d’or, le Trésor Américain a annoncé qu’il n’y aurait pas de ventes d’or concurrentes des États-Unis au cours de cette période de quatre ans — un coup intelligent puisqu’il n’y a pas aux États-Unis d’or à vendre, sauf pour une petite quantité laissée par les deux ventes aux enchères du Trésor de 1975 qui ont utilisé l’or illégalement obtenu du Exchange Stabilization Fund (Fonds de Stabilisation des Changes). Cette petite quantité d’or laissée aux États-Unis était d’environ 780.000 onces, et par un étrange hasard ce fut la quantité exacte vendue sous la bannière du FMI à Washington, le 2 Juin! Était-ce vraiment l’or du FMI? Ou était-ce en fait le reste de l’or de l’Amérique, aliéné dans une autre manœuvre illégale?

De nombreuses questions ont été posées sur la raison de la Conférence Économique Internationale qui se tiendra à Porto Rico ce week-end provoquée par les États-Unis; mais je peux vous révéler que l’un des principaux sujets secrets à examiner lors de cette conférence est de savoir s’il faut continuer avec d’autres ventes aux enchères d’or par le FMI, même si le FMI a annoncé un calendrier général pour les futures ventes aux enchères d’or. L’offre d’or du FMI devrait-elle être arrêtée, et une fois que la crise actuelle en Afrique australe réussit à fermer les mines d’or là-bas, la scène sera fixée en fin de compte pour que les prix de l’or décollent. Ce sera alors juste une question de choisir le bon moment politiquement, ensuite l’équipe Rockefeller-Rothschild ôtera le couvercle de la cocotte-minute de l’or. L’or grimpera toujours plus haut; les papiers monnaies comme le dollar des États-Unis, la livre sterling, et d’autres seront jetés dans le feu de l’inflation; le marché boursier s’effondrera; et la destruction économique généralisée recherchée par les Frères Rockefeller pour leur propre bénéfice commencera sa phase catastrophique finale.

L’économie des États-Unis a été saignée à blanc de sa résilience normale et se trouve au bord de l’instabilité. Les banques continuent de faire faillite ici et là, et il y a à peine quelques jours, plus d’un tiers des Savings & Loan Associations (caisses d’épargne et de crédit) du Mississippi ont été mises sous une interdiction de retraits pour arrêter une ruée généralisée sur les dépôts qui était proche de la panique. Plus de 120.000 comptes et près d’un demi-milliard de dollars de l’argent des déposants sont maintenant liés, hors de portée. Beaucoup s’est passé à l’échelle nationale durant le Jour Férié Bancaire déclaré par le Président Franklin D. Roosevelt en 1933. Le déclencheur spécifique de cette situation dans le Mississippi a été localisé; mais les conditions sous-jacentes qui lui ont permis de se propager existent maintenant aux États-Unis provoquées par des pratiques bancaires médiocres et erronées promues par David Rockefeller, qui pense encore de lui-même comme un espion OSS.

Ceux qui dépendent de notre système de sécurité sociale sont également escroqués sans pitié. Il a maintenant été révélé que les obligations actuellement prévisibles pour la sécurité sociale sont d’au moins quatre mille milliards de dollars de plus que le revenu total prévu dans le fonds pour les couvrir — moitié plus grandes que l’estimation d’il y a un an! La situation réelle est encore pire. Une accélération de l’inflation, s’alimentant sur elle-même maintenant, soit détruira le système ou créera un fardeau insupportable pour les travailleurs actuels.

Et comme je l’ai précisé dans la LETTRE AUDIO mensuelle N° 9, de Février 1976, le complot visant à détruire notre service postal, avec tous les effets destructeurs que cela aura économiquement et autrement, se poursuit. Les ballons d’essais récents au sujet de mettre fin au service de courrier du Samedi sont juste une ombre pâle des choses à venir. Je demande instamment à tous ceux qui peuvent le faire d’acquérir une boîte postale maintenant pendant que vous le pouvez. Le jour viendra où cela pourrait bien être le seul service de courrier qui nous reste sous le contrôle destructif des Frères Rockefeller et leurs associés Socialistes Corporatistes!

 Sujet N ° 2 – Conspiration pour la Destruction Politique

La conspiration pour la destruction politique est un aspect toujours présent du programme de Rockefeller pour apporter les changements révolutionnaires qu’ils désirent. Dans ce domaine d’intrigue et de tromperie maximales, l’inattendu peut se produire.

Les scandales sexuels du Capitol Hill qui ont éclaté il y a quelques semaines en commençant par le député Wayne Hays sont une partie de la conspiration pour la destruction politique aux États-Unis. C’était Hays, agissant au nom des Frères Rockefeller qui a arrêté les enquêtes de la Commission Reece dans les Fondations exemptées d’impôt en 1954 — une enquête honnête qui, si elle avait été autorisée à suivre son cours, pourrait bien avoir empêché la catastrophe nationale qui nous menace aujourd’hui. C’était également Hays, ironiquement, qui, il y a neuf ans, a combattu la création de la House Ethics Committee (Commission d’Éthique de la Chambre), qui est maintenant en train d’enquêter sur lui, même s’il a déclenché la chute du membre du Congrès Adam Clayton Powell pour des raisons éthiques. Maintenant le propre tour de Hays est venu et sa destruction politique est tournée vers l’avancement du programme politique des Rockefeller. Après que le scandale Hays ait éclaté, il a été rapidement rejoint par des allégations similaires concernant d’autres membres du Congrès, et le tout se transforme en une rediffusion Américaine de l’affaire Profumo qui a secoué, il y a plusieurs années, le Parlement britannique.

Cette destruction de certaines carrières politiques se brisant à ce moment particulier a deux objectifs. L’objectif premier est destiné à la campagne présidentielle, tandis que le second objectif à plus long terme a à voir avec le sort ultime du Congrès lui-même!

Le premier impact majeur est censé se produire à la Convention Nationale Démocratique. Les scandales sexuels semblent jusqu’ici affliger principalement les Démocrates, ce qui est pas un hasard — non pas parce que les Républicains au Congrès sont le moindrement plus moraux que les Démocrates, mais parce que cela est un stratagème politique visant le Parti Démocrate; et déjà les Démocrates effrayés se bousculent pour présenter les soi-disant réformes dans les privilèges du Congrès pour essayer de renforcer leur image.

La prochaine étape doit être le reclassement de Jimmy Carter, qui en ce moment est annoncé comme une chose sûre pour la nomination. Ceci est prévu, même si Jimmy Carter est une marionnette de David Rockefeller et l’a été pendant plus de trois ans.

Carter a d’abord été choisi comme un outil pour détruire la menace présidentielle George Wallace et cela, bien sûr, a été couronné de succès. Ensuite, les grands médias des Rockefeller ont transformé Carter en un rouleau compresseur pour aplatir tous les autres prétendants Démocrates aussi bien à l’exception de l’allié des Rockefeller, Hubert Humphrey, qui connaît les règles du jeu et n’est entré dans aucune des Primaires; le Gouverneur de Californie Brown, qui a également le soutien des Rockefeller; et le Sénateur Henry Jackson que Nelson Rockefeller devait lui-même faire sauter en alléguant que le staff de Jackson contenait des sympathisants Communistes tels que le propre proche collaborateur de longue date de Rockefeller, le Dr Dorothy Fosdick. À l’heure actuelle, ils sont encore en train de profiter davantage de Carter en lui donnant énormément de publicité quand il prononce des discours de politique étrangère écrits pour lui par le Professeur Brzezinski, qui est le directeur de la puissante Commission Trilatérale au nom de David Rockefeller. Et surtout Carter est utilisé pour injecter un thème explicite de leadership moral dans la campagne présidentielle. Mais Carter est programmé pour avoir des ennuis. Les médias principaux contrôlés par les Rockefeller l’ont fait et ils le déferont.

Par exemple, on dira qu’il n’a pas de véritable capacité à survivre à une campagne, qu’il est une personne surgie de nulle part trop vite et qu’il manque d’humour, qu’il se prend trop au sérieux, qu’il est trop confiant dans le style Dewey, qu’il est difficile pour lui de prendre un contact personnel, qu’il n’a pas la capacité de faire des compromis, qu’il suscite des doutes répandus, qu’il ne peut pas faire face à des situations de stress, et qu’il se rend lui-même vulnérable à l’attaque sur des lapsus d’opinions personnelles. Celles-ci ne sont guère les caractéristiques du leadership. Il est, par conséquent, le capitaine d’un Titanic politique quelques minutes avant qu’il ne coule au fond avec tout le monde cramponné à ses basques.

Au moment où la Convention Démocratique commencera le mois prochain, le scénario de Rockefeller est maintenant pour que la composition des représentants soi-disant imbattable de Carter soit fragile et vulnérable, et pour que le leadership moral soit une préoccupation tenace grâce aux scandales sexuels. Une impasse sur le premier tour de scrutin ouvrira la voie à un bouleversement électrisant avec le leadership moral assumant un rôle clé. La Convention enlisée est programmée pour se tourner finalement vers H. H. — pas Hubert Humphrey, mais l’ancien Sénateur Harold Hughes de l’Iowa.

Hughes a reçu une publicité intense dans les grands médias contrôlés par Rockefeller, il y a plusieurs années lorsqu’il a quitté le Sénat, prétendument pour poursuivre des activités religieuses. Sa crédibilité en tant que leader moral sera inégalée, mais il y a 15 mois dans ma bande du LIVRE AUDIO parlé N° 2 sur le  » SCANDALE de l’or de FORT KNOX ET CE QUE cela signifie pour vous », je révélais ce plan concocté par Nelson Rockefeller pour que Hughes soit nommé en tant que cheval noir. Dans cette bande, je l’ai décrit lui et la façon dont il doit être utilisé, mais ne l’ai pas nommé, dans l’espoir qu’il allait se réveiller et rejeter ce plan; mais à l’heure actuelle, tout est toujours aligné pour que Hughes soit nommé de cette façon.

Le 1er Décembre 1975 dernier, Hughes a même été installé en tant que président de la « Commission sur le Fonctionnement du Sénat », une opération d’un an mise en place par les Frères Rockefeller pour servir comme véhicule pour Hughes. Cette Commission, pratiquement inconnue du public, rend Hughes très visible au Capitol Hill malgré tout pratiquement invisible pour le reste du pays — c’est-à-dire, jusqu’à ce qu’il reçoive son signal pour entrer dans le feu des projecteurs.

En dévoilant ce plan, je dois vous rappeler que même aussi vieux qu’il est, et même s’il est toujours en cours en ce moment, il pourrait encore changer. Les Frères Rockefeller, comme je l’ai expliqué il y a plusieurs mois, continuent de jongler avec un grand nombre de facteurs dans leur plan de rattrapage du tout pout le tout, et ils ont toujours des plans de sauvegarde d’urgence. La chose importante à savoir est que vous ne devriez pas être déçu si le plan Hughes est mené à bien et que ce qui ressemble à un renversement étonnant a lieu. Rappelez-vous les paroles de ce vieil « animal politique » F. D. R. :

« Rien ne se passe jamais dans la politique par accident. Si cela se produit, vous pouvez parier qu’il a été planifié de cette façon.« 

Le deuxième objectif à plus long terme des scandales sexuels du Congrès est de commencer la chute finale du Congrès comme une institution, ouvrant la voie à Nelson Rockefeller comme notre Président et Dictateur pour l’abolir dans sa « CONSTITUTION DES NOUVEAUX ÉTATS D’AMÉRIQUE ». L’élan dans cette direction est censé bientôt s’accélérer avec un écho saisissant du scandale du Watergate — le procès du lobbyiste du Gulf Oil, Claude C. Sauvage, Jr. pour des contributions de campagne illégales.

À cette époque, il y a deux ans, le scandale du Watergate avait atteint le stade de la procédure de mise en accusation pour la destruction politique de notre dernier Président élu, Richard M. Nixon. Cela a servi son objectif de placer Nelson Rockefeller à la Vice-Présidence par le biais de son 25ième Amendement à la Constitution Américaine; mais maintenant certains des législateurs mêmes qui baignaient dans la gloire de la destruction de Nixon sont sur le point d’être eux-mêmes détruits à la suite du témoignage qu’eux aussi étaient coupables de la collecte de fonds illégale comme celle pour laquelle ils ont condamné Nixon. Éclatant entre les deux conventions nationales, le procès du lobbyiste du Gulf est calculé pour avoir des effets politiques destructeurs sur les deux Parties et les deux Chambres du Congrès.

Ce même procès, après que la Convention Républicaine propose un billet Ford-Rockefeller, est également censé piéger le Président Ford dans le scandale. Ceci est l’option d’entre plusieurs autres qui sont prêtes par laquelle Nelson Rockefeller prévoit devenir Président par intérim le ou vers le 19 Septembre 1976, après que Ford ait été déclaré « incapable d’exercer ses fonctions en tant que Président » en vertu de l’article 4 du 25ième Amendement de Rockefeller. Une fois qu’il est en position de Président par intérim, Rockefeller prévoit agir aussi rapidement que les circonstances le permettent dans le démantèlement de ce qui reste de notre libre République. Au prix de la destruction de tout ce qui tient à cœur au reste d’entre sur notre terre, Nelson Aldrich Rockefeller espère finalement réaliser son propre rêve à vie quand sous sa secrète nouvelle Constitution, il commencera un mandat de neuf ans en tant que notre Dictateur-Président. Et, mes amis, seuls vous et moi pouvons l’arrêter!

Sujet N° 3Conspiration pour Accomplir la Destruction des Vies Humaines

L’idée que tout groupe de personnes pourrait être à la fois assez puissant et assez impitoyable pour conspirer délibérément en vue de détruire la vie humaine par la guerre, pour servir leurs propres fins, est une chose très difficile à accepter. Pour la plupart d’entre nous, la vie humaine est une chose sacrée et précieuse, non seulement nos propres vies, mais celles des autres aussi bien. Mais pour ceux qui sont consumés par une soif insatiable pour le pouvoir, la chose la plus importante est le CONTRÔLE — contrôle des personnes et de leurs vies. Si cela signifie que certaines personnes doivent être détruites afin de rendre ceux qui restent plus contrôlables, cela est considéré comme un coût acceptable par ces gens avides de pouvoir.

Par exemple, le régime communiste qui gouverne la Chine continentale aujourd’hui a été mis au pouvoir à un coût estimé à 64 millions de vies; mais il y a trois ans, tandis que l’agent des Rockefeller Chou En-Lai était encore en vie, David Rockefeller a dit, je cite:

« Quel que soit le prix de la Révolution Chinoise, elle a manifestement réussi à produire une administration plus efficace et dévouée. »

Et il a continué pour ajouter, je cite:

« L’expérience sociale en Chine sous la direction du Président Mao est l’une des plus importantes et réussies dans l’histoire humaine. »

Depuis que David a écrit ces mots, peu importe comment, Chou En-Lai a disparu de la scène et la Chine pour toutes fins utiles a glissé hors du contrôle des Rockefeller. Cela a enlevé la Chine de la catégorie du succès, par la définition de Rockefeller, et par conséquent la Chine doit maintenant être fouettée de nouveau dans la ligne au moyen de la guerre.

Le Japon, aussi, est mis à rude épreuve dans les liens de contrôle de Rockefeller, et est donc forcé par l’alliance Rockefeller-Soviétique dans l’orbite Chinoise afin que les deux nations puissent être écrasées dans la soumission d’un seul coup. Comme je l’ai expliqué dans ma mensuelle LETTRE AUDIO N° 6 de Novembre 1975, la guerre qui est en train de se développer maintenant dans le Moyen-Orient est conçue pour préparer le terrain à la guerre beaucoup plus importante en Asie qui à son tour doit être le prélude à la PREMIÈRE GUERRE NUCLÉAIRE menée principalement sur le sol Américain!

Pour voir que le « contrôle » est plus important aux Frères Rockefeller que ne l’est la vie humaine, il suffit de comparer nos politiques étrangères envers le Canada et l’Union Soviétique. Le Canada, notre voisin amical qui ne menace en rien nos vies, est coupable de vouloir être indépendant du contrôle des Rockefeller — un péché impardonnable aux yeux des Frères Rockefeller — aussi les Rockefeller ont déclaré la guerre économique et politique au Canada avec des explications telles que celles données plus tôt ce mois-ci dans une interview par l’Ambassadeur des États-Unis au Canada. Il a dit, je cite:

« Le Canada ne peut pas simplement réduire unilatéralement ses relations avec les États-Unis et espérer qu’il n’y aura pas une réaction de notre part. »

Alors maintenant, le Canada a sur ses mains la question brûlante du conflit des contrôleurs du trafic aérien.

Si le gouvernement Canadien enquêterait sur la véritable raison pour laquelle le Premier Ministre du Québec, M. Bourassa, a forcé à travers l’Assemblée législative du Québec son projet de loi extrême n° 22, il y a environ 19 mois, faisant de la langue française la langue officielle de travail dans la province du Québec, les enquêteurs pourraient bien découvrir que l’argument utile dans cette question bilingue est de rétablir le contrôle des Rockefeller sur toutes les affaires Canadiennes en orchestrant leur propre John Turner, ancien Ministre des Finances du Canada, dans la fonction de Premier Ministre.

En revanche, l’Union Soviétique pose désormais une grave menace pour des millions de vies américaines; mais les Frères Rockefeller pensent encore qu’ils contrôlent leurs alliés Soviétiques, aussi ils continuent tout bonnement d’aider la Russie financièrement, techniquement et militairement. Pour un seul exemple récent extrêmement grave de la façon dont la Russie est ainsi équipée par les Frères Rockefeller pour devenir notre bourreau de masse, Je vous renvoie à l’article principal dans le numéro du 7 Juin, 1976 de Daily News Digest, Box 27496, Phoenix, Arizona 85061. Cet article, interdit par les grands médias des Rockefeller aux États-Unis, détaille la façon dont un bond de 8 à 10 ans dans la technologie des missiles Soviétique leur a été remis sur un plateau au cours de l’année dernière avec des conséquences désastreuses pour nous!

Mais les développements comme ceux-ci sont tout simplement en train de faire culminer un processus qui a été en cours loin des yeux du public pour un temps très long. Par exemple, quand j’étais dans la pratique du droit privé à Washington pendant les années 50, j’ai eu une affaire impliquant un physicien océanographique qui était en train d’être éjecté de son emploi dans la Marine par certains Amiraux sous de faux prétexte qu’il s’était associé avec les Communistes en 1933 alors qu’il faisait son chemin à la faculté. La vérité derrière ces accusations s’est avérée être que les Amiraux voulaient simplement se débarrasser de lui parce qu’ils voulaient dépenser leurs crédits sur les navires de toutes sortes, alors que mon client insistait fortement pour qu’une haute priorité soit accordée également à la recherche sur l’obtention de l’énergie d’hydrogène à partir des mers — un domaine dans lequel l’Union Soviétique était de 15 ans en avance sur nous.

En raison des activités juridiques que j’avais menées dans le cadre du système pénitentiaire fédéral, il est arrivé que j’aie connu le Sénateur William Langer, qui était Président de la puissante Commission Judiciaire du Sénat. Je lui ai parlé de la situation de mon client, le physicien de la Marine; après quoi il a suggéré que j’envoie mon client voir le Secrétaire d’État John Foster Dulles. Il a dit que c’était en réalité Dulles, et non le Président Eisenhower, qui dirigeait le gouvernement; et que si je voulais obtenir que mon client soit réintégré dans son emploi naval, Dulles était l’homme à voir. J’ai dit « OK »; et le Sénateur Langer a obtenu un rendez-vous pour mon client pour voir Dulles. Ni mon client ni moi n’avons été préparés à ce qui est arrivé ensuite.

John Foster Dulles était l’ancien directeur de la Fondation Rockefeller, mais je devais encore apprendre la vraie signification de cela, je ne savais pas non plus à ce moment-là que le Président Eisenhower était simplement un homme de paille — juste un de plus dans une succession de présidents marionnettes de Rockefeller !

La nomination d’Eisenhower en 1952 avait été conçue par Winthrop Aldrich, l’oncle de Nelson Rockefeller et ses frères, en distribuant littéralement des paniers d’argent aux délégués de la Convention Républicaine dans sa suite à l’Hôtel Blackstone; ni d’ailleurs, n’avais-je à ce moment-là la moindre idée de ce que les Frères Rockefeller manigançaient.

Le Sénateur Langer m’a conseillé de ne pas accompagner mon client à son rendez-vous avec Dulles, expliquant que pour une quelconque raison Dulles était très méfiant de toute présence avocat-client dans des conversations privées. Donc moi absent, mon client est allé voir Dulles, seul. Un peu plus tard, il reparut à mon bureau, blanc comme une feuille, en ayant l’air comme s’il avait vu un fantôme. Quand je lui ai demandé ce qui était arrivé, il a dit qu’il était parti et a raconté son histoire au Secrétaire d’État Dulles, après quoi Dulles a répondu, et je cite:

« Comme ils disent que vous vous êtes associé avec les Communistes, que ce soit vrai ou pas, pourquoi n’allez-vous pas en Russie. Ils ont besoin de gens comme vous. »

Mon client ne pouvait en croire ses oreilles. Voilà notre propre Secrétaire d’État, proclamé par les médias pour être résolument anti-Soviétique, anti-Communiste, en train de dire à mon client d’aller dans un pays communiste pour les aider! Il s’est remis de son choc d’avoir entendu les conseils suivants de Dulles, et je cite:

« Allez à l’ambassade Soviétique sur la 16e RUe, ici à Washington et ils vont vous recevoir. »

Mon client l’a remercié pour son temps, et a quitté pour me rendre compte immédiatement. Je fus consterné, aussi, par ce qui s’était révélé avec Dulles. Après discussion, mon client a dit qu’il aurait à discuter de tout cela avec sa femme et me recontacterait.

Deux jours plus tard, il a décidé de visiter l’ambassade Soviétique, et bien sûr ils l’attendaient. Ils lui ont dit qu’il serait bien pris en charge en Union Soviétique. Il lui serait offert une automobile, un bel appartement, et d’autres privilèges spéciaux, et serait transporté à Moscou avec sa femme et ses enfants en bas âge en première classe. Mon client m’a dit que c’était une offre qu’il ne pouvait guère se permettre de refuser puisqu’il était maintenant privé d’argent et d’emplois ici aux États-Unis par le grand mensonge de sa fréquentation des communistes durant ses jours à la faculté. Et deux semaines après son étonnante conversation privée avec le Secrétaire d’État John Foster Dulles, lui et sa famille prirent un vol vers l’Union Soviétique, où il est en train de faire des recherches sur l’énergie d’hydrogène dans les laboratoires océanographiques du gouvernement Soviétique.

Pas étonnant que notre Secrétaire d’État actuel, Henry Kissinger, qui est le John Foster Dulles d’aujourd’hui, dise en privé que le temps de l’Amérique est passé et que l’avenir appartient aux Soviets. Comme ses prédécesseurs et ses maîtres, les Frères Rockefeller, Kissinger est en train de faire tout en son pouvoir pour faire en sorte que cette prévision sombre se réalise.

L’histoire de la domination commune Rockefeller-Soviétique de nation après nation en constante expansion, est une histoire de DESTRUCTION — destruction des économies, destruction des institutions politiques, destruction de la liberté et du choix individuels, et dans chaque cas, destruction de la vie humaine — tous fait dans le secret de sorte que vous ne sachiez pas à ce sujet.

En ce moment, les Rockefeller et leurs partenaires Soviétiques sont en train de détruire l’Afrique australe, tout comme ils ont détruit d’autres parties de l’Afrique en vue d’obtenir le contrôle sur elles et leur immense richesse en ressources naturelles. Selon le calendrier Rockefeller-CIA que j’ai révélé la première fois en Février 1974, l’Union de l’Afrique du Sud a maintenant moins d’un an avant qu’elle ne soit complètement détruite.

Les troubles de l’Afrique ont vraiment commencé quand John D. Rockefeller III fit un voyage de deux mois là-bas en 1948 à titre d’administrateur de la Fondation Rockefeller, apparemment par souci de la santé et du bien-être des natifs, mais en réalité pour sonder les potentialités commerciales et industrielles, tout simplement comme il l’avait fait autrefois au Japon des années auparavant. Quand il est revenu de l’Afrique, il était tellement excité sur les vastes ressources naturelles là-bas qu’il pouvait à peine se tenir sur le sujet de son intérêt supposé, les natifs, dans une interview avec le New York Times; et en quelques années un crescendo de bouleversement sombre, de mort et de destruction a commencé en Afrique qui n’a pas encore pris fin. Cela a été provoqué par les efforts conjugués des fondations contrôlées par les Rockefeller, l’Organisation Internationale du Travail de l’AFL-CIO, la CIA et le KGB Soviétique travaillant ensemble à l’étranger.

Il est un fait de la vie que les Noirs en Afrique ne sont pas encore capables de réaliser des affaires, du commerce et l’industrie par eux-mêmes et ils le savent, comme je le sais de ma propre expérience personnelle de cinq ans en Afrique. Ainsi, bien que les industries de base soient toujours nationalisées par les nouveaux gouvernements noirs lorsqu’ils prennent le relais comme un geste pour sauver la face, ils doivent ensuite se tourner et remettre les contrats de gestion dans les mains des Socialistes Corporatistes blancs, qui gagnent ainsi des revenus sous forme de frais plus importants que s’ils possédaient les biens purement et simplement eux-mêmes. En plus de cela, un double jeu de compte est alors conservé par les gestionnaires Socialistes Corporatistes afin de payer de faibles taxes et redevances tout en exploitant en réalité la main-d’œuvre locale pas chère en vue de produire d’énormes quantités de matières premières à faible coût pour l’usage des multinationales des Rockefeller dans les pays industrialisés.

Le tout est extrêmement profitable aux Socialistes Corporatistes, et c’est la raison pour laquelle les révolutions et les massacres destructeurs sont agités afin d’amener ce genre d’arrangement. Voici ce sur quoi l’agent des Rockefeller, Henry Kissinger, travaille actuellement pour l’Afrique australe aujourd’hui, distribuant des millions de l’argent des contribuables Américains aux Noirs révolutionnaires alors qu’il exprime publiquement une satisfaction pieuse sur les progrès accomplis là-bas vers la « règle de la majorité ». Dans la même veine, Joseph Staline avait l’habitude de dire que tout dans l’Union Soviétique appartenait au peuple; mais il ajoutait, et je cite: « Nous ne gérons que pour vous ».

Les administrateurs de la « Carnegie Endowment for International Peace » (Fondation Carnegie pour la Paix Internationale) avaient raison sur une chose qu’ils ont décidée en 1908 et 1909: La guerre transforme complètement la vie d’une nation.

Fermez les yeux et essayez un instant de voir de beaux villages tranquilles nichés sur les flancs des collines et des montagnes, avec l’odeur de cèdres dans l’air, et des manteaux de neige sur les sommets de montagne la plus grande partie de l’année. Visualisez une population active douce, gentille, heureuse, prospère et satisfaite dans leur pays pacifique — des gens avec une chanson dans leur cœur et de l’amour pour leurs voisins, des gens qui prient chacun selon sa propre foi, des gens qui sont tolérants, qui pratiquent la règle d’or, et qui disent: « À chacun son dû »; un pays avec une forte base bancaire, entrepreneuriale et industrielle, un pays non intéressé dans les conflits et intrigues avec un peu plus qu’une milice comme son établissement militaire.

Serais-je en train de parler de la Suisse? Non, je décrirais le Liban, la Suisse du Moyen-Orient, le Liban que j’ai connu et aimé, et le Liban qui a maintenant été détruit dans un cauchemar de terreur insensée, de destruction et de chaos. Ce qui est arrivé ne saurait jamais arrivé spontanément, les gens ne sont tout simplement pas comme ça; mais le petit Liban étant juste là a été pris dans une situation globale — le déclenchement délibéré de la guerre générale au Moyen-Orient qui doit aboutir à une première guerre nucléaire aux États-Unis! Tout comme la Jamaïque est maintenant en train d’être déstabilisée par la CIA causant la mort, la destruction et l’état d’urgence, l’agonie du Liban a été provoquée délibérément par la CIA contrôlée par les Rockefeller sous la direction de la station de la CIA à Athènes, en Grèce, en utilisant des agents infiltrés au Liban depuis la Libye, qui est totalement contrôlée par la CIA.

Près d’une sur 100 personnes au Liban est maintenant morte dans la violence là-bas, et personne dans ce pays maintenant n’a été épargnée par l’horrible tragédie. Pourtant, aussi terribles qu’elles soient, les affres de la mort au Liban sont destinées par les Frères Rockefeller à n’être rien de plus que le match qui enflamme le feu de forêt de la PREMIÈRE guerre NUCLÉAIRE. Le Liban est seulement une commodité pour eux; c’est vous et moi qui sommes les cibles ultimes.

Si le crescendo de la guerre qui a été prévue par la conspiration Rockefeller-Soviétique est autorisé à suivre son cours, la phase finale sera la destruction nucléaire de la moitié sud des États-Unis dans la première GUERRE nucléaire. Comme je l’ai la première fois révélé dans la mensuelle LETTRE AUDIO N° 12 du mois dernier, une « Zone de Sécurité Nucléaire » super-secrète a été mise en place par un accord secret entre les quatre Frères Rockefeller et leurs alliés Soviétiques constituée d’une bande à travers le nord des États-Unis et le sud du Canada entre les 40e et 50e parallèles de latitude. Tous les États au sud de cette zone, ainsi que l’Alaska et Hawaï, ont été condamnés par les Frères Rockefeller à subir le summum de la destruction humaine pleuvant sur leurs têtes — LA GUERRE THERMONUCLÉAIRE!

Pour les Frères Rockefeller, il y a une population excessive et un excès de gens dont les chiffres indésirables le rendent difficile de maintenir le contrôle rigide sur les gens qu’ils désirent; aussi la guerre qu’ils ont planifiée pour l’Amérique ne représentera, pour eux, rien de plus qu’une forme efficace très rapide de contrôle de la population, que tous les quatre — John, Nelson, David et Laurance — promeuvent publiquement de toutes les manières possibles.

 Le centre industriel et une grande partie de la corbeille à pain de l’Amérique doivent être préservés au sein de la Zone de Sécurité Nucléaire, car ceux-ci seront nécessaires après la guerre à la fois pour continuer à supporter l’Union Soviétique, un État artificiel qui ne peut subvenir à ses propres besoins, et comme base pour réorganiser l’industrie dans les « Nouveaux ÉTATS d’Amérique » projetés sous un Socialisme Corporatiste totalitaire complet. Ces ressources, ils veulent les protéger; c’est seulement l’excès de vies humaines dont ils veulent surtout se débarrasser dans le but de renforcer leur contrôle sur ceux qui sont laissés.

Dans cette attaque nucléaire, selon des sources de renseignement, l’Union Soviétique a maintenant la possibilité d’utiliser ce qu’on appelle des ogives à hydrogène « propres ». La plupart des bombes à hydrogène sont déclenchées par des bombes atomiques, et cette bombe atomique déclencheuse est là où la plupart des retombées radioactives proviennent. Mais les Soviétiques, avec d’énormes quantités d’aide, ont maintenant mis au point la technologie nécessaire pour mettre en place une ogive à hydrogène d’une autre manière; et en déclenchant une telle ogive au-dessus de la ville, au lieu de directement au sol, il est possible de détruire toute vie dans la zone d’attaque et malgré tout produire très peu de retombées radioactives descendant au sol. Cette guerre peut donc être utilisée pour réduire la population des États-Unis de moitié et malgré tout laisser les vastes ressources naturelles de l’Amérique en grande partie intactes, prêtes pour une exploitation ultérieure.

Les vies d’un grand nombre de ceux qui vivent dans la moitié sud des États-Unis devraient être sacrifiées sur l’autel du contrôle des Rockefeller si on permet à ces plans inhumains, hideux d’être exécutés. Des dizaines de millions de nos vies sont considérées par eux comme des vies dont on peut se passer. Il n’y a pas de préparatifs de Défense Civile pour nous comme celles de l’Union Soviétique; mais là où les vies propres de nos Dirigeants sont concernées, c’est une autre affaire. Un réseau de 96 villes souterraines connues sous le nom de Federal Relocation Arc a été construit pour abriter des milliers de fonctionnaires fédéraux clés lorsque la guerre arrivera, en les gardant en sécurité et dans le confort, à l’abri de l’holocauste nucléaire se déroulant tout autour d’eux.

Et comme je l’ai révélé le mois dernier, les quatre Fères Rockefeller et leurs partisans clients intimes ont tranquillement préparé leurs propres refuges à l’intérieur de la Zone de Sécurité Nucléaire afin de sortir de la guerre à venir sains et saufs. Le milieu de la Zone de Sécurité Nucléaire est le 45e parallèle, et presque à cette latitude exacte les Frères Rockefeller ont leurs refuges fortifiés tout prêts à Mount Desert Island et Bartlett Island au large de la côte du Maine. Ce que les Frères Rockefeller ne réalisent pas est qu’ils ont déjà été marqués pour une trahison sélective par leurs alliés Soviétiques dans la première GUERRE NUCLÉAIRE à venir. Les Frères Rockefeller ont un instinct pour la conspiration et surtout pour la trahison; mais ils ne sont pas les seuls qui peuvent jouer le jeu et, selon des sources de renseignement, les arrangements qui ont été faits pour leur trahison impliquent une sorte de justice poétique, néanmoins horrible.

Il existe aujourd’hui un grand marché noir en pleine croissance de plutonium, qui est la matière première pour les bombes atomiques, ainsi que pour l’incroyablement dangereuse prochaine génération de centrales nucléaires maintenant sur les planches à dessin. Les Frères Rockefeller eux-mêmes, convaincus qu’une économie avec l’énergie de plutonium est la voie de l’avenir, sont les chefs de file dans ce marché noir de plutonium en pleine croissance, comme ils le sont dans le reste du domaine nucléaire. Il est donc ironique qu’eux-mêmes soient maintenant en position d’être détruits au moyen de plutonium. Au moins une bombe atomique puissante, faite avec du plutonium, a maintenant été plantée à la petite crique connue sous le nom de Seal Harbor, Maine, stratégiquement située pour faire sauter les maisons d’été à la fois de Nelson et de David Rockefeller, qui se trouvent sur les côtés opposés de Seal Harbor. Je n’ai pas encore été informé d’arrangements semblables pour les nouvelles fortifications de David sur l’île voisine de Bartlett, mais le temps peut changer cela parce que les Soviétiques ont l’intention de ne rien laisser au hasard dans leur trahison des Frères Rockefeller.

Par exemple, les Frères pourraient penser qu’ils peuvent échapper de toute façon en se réfugiant dans leur lointaine forteresse au sommet de la montagne au Venezuela, qui est accessible uniquement par voie aérienne. Les avions privés des Rockefeller restent de garde 24 heures pour une telle évasion; mais là aussi, ils en sont pour une surprise. Il se trouve que le Premier Ministre marxiste du Guyana voisin, Forbes Burnham, qui a été mis au pouvoir il y a dix ans par la CIA de David Rockefeller, est déjà en train de trahir David.

L’or produit par le Guyana, qui est ce qui a attiré l’intérêt de David, en premier lieu, est la plupart du temps caché loin dans des grottes, non déclaré à David. Pour une fois, les Rockefeller sont au bout de la chaine d’une escroquerie à travers le processus à double comptabilité, et les missiles nucléaires qui encerclent l’énorme Temehri Airfield (Aéroport de Timehri) en Guyana incluent maintenant une cible non prévue par les Frères Rockefeller. Non seulement visent-ils le canal de Panama, qui est notre nouveau Pearl Harbor, et non seulement sont-ils orientés vers des villes dans la moitié sud des États-Unis en préparation pour la guerre planifiée à venir, mais la retraite Vénézuélienne des Rockefeller est également ciblée.

Les Soviétiques, qui sont encore tenus de respecter tout accord auquel ils ont jamais adhéré, ont l’intention de se libérer de l’emprise des Rockefeller quand le moment viendra. Après avoir éliminé les Frères Rockefeller de la scène, les Soviétiques s’attendent à entrer dans le plein contrôle, utilisant les gestionnaires Socialistes Corporatistes, qui travaillent maintenant avec les Rockefeller, pour satisfaire à toutes leurs demandes — tout comme ils ont trouvé des gestionnaires en Europe orientale pour se soumettre à toutes leurs demandes après qu’elle ait été conquise.

Mes amis, c’est là où la conspiration Rockefeller pour détruire les économies, les sociétés et les vies humaines mène — à la destruction des Frères Rockefeller eux-mêmes et à la destruction de notre nation et de notre mode de vie dans le processus — c’est-à-dire, mes amis, si nous nous asseyons les bras croisés et permettons que cela se produise.

Écoutez à nouveau les choses que je vous ai encouragés à faire à la fin de la LETTRE AUDIO mensuelle N° 12 du mois dernier. Il est essentiel que le plus grand nombre d’Américains que possible soit informé de la catastrophe qui nous menace maintenant et se mette dans la dynamique pour l’arrêter; mais il faudra les actions d’individus comme vous, agissant sur votre propre initiative, pour y arriver.

Notre situation actuelle est une nouvelle fois décrite par les paroles de Thomas Paine qui en Décembre 1776 a écrit dans la crise: « Ce sont des moments qui tentent les âmes humaines. Le soldat de fortune et le patriote de salon, dans cette crise, se rétracteront du service de leur pays, mais celui qui y résiste, mérite l’amour et la reconnaissance de l’homme et de la femme. La tyrannie, comme l’enfer, n’est pas facilement conquise; mais nous avons cette consolation avec nous, que plus dur est le conflit, plus glorieux est le triomphe… »

Au mois prochain, c’est le Dr Beter. Je vous remercie, et que Dieu bénisse chacun de vous.

À propos de G. AKUÉ

Une Âme à la recherche d'une grande illumination à répandre sur les peuples de sa Race bien-aimée et la Race Humaine en général.

Voir tous les articles de G. AKUÉ

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur