MAL vs PÉCHÉ

Le Mal vs Le Péché

« Il peut y avoir un état d’âme contre lequel l’Amour lui-même est impuissant parce qu’il s’est endurci contre l’Amour. L’enfer est essentiellement un état d’être que nous modelons pour nous-mêmes; un état de séparation définitive d’avec Dieu qui est le résultat non pas de la répudiation de l’homme par Dieu, mais de Dieu par l’homme, et une répudiation qui est éternelle, précisément parce qu’elle est devenue, en soi, immuable. Il y a des analogies dans l’expérience humaine: la haine qui est si aveugle, si sombre, que l’Amour ne la rend que plus violente; la fierté qui est si glaciale que l’humilité ne la rend que plus méprisante; l’inertie, dernière mais pas la moindre, l’inertie, qui a tellement pris possession de la personnalité qu’aucune crise, aucun appel, aucune incitation que ce soit, ne peut la remuer vers l’activité, mais au contraire, l’amène à s’enterrer plus profondément dans son immobilité. C’est ainsi avec l’âme et Dieu; la fierté peut s’endurcir en enfer, la haine peut s’endurcir en enfer, n’importe laquelle des sept formes régulières d’actes répréhensibles peut s’endurcir en enfer, et non moins cette paresse qui est l’ennui avec les choses divines, l’inertie qui ne peut être troublée en vue de se repentir, même si elle voit l’abîme dans lequel l’âme est en train de tomber, parce que pendant si longtemps, en de petites manières peut-être, elle s’est habitué à refuser tout ce qui pourrait lui coûter un effort. Que Dieu, dans sa miséricorde nous préserve de cela. »

Gerald Vann, THE PAIN OF CHRIST AND THE SORROW OF GOD[1]

[1] La Douleur du Christ et le Chagrin de DIEU

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Actualité politique et spor... |
La Voie des Peuples |
nouveaucentreindre |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | VILISTIA RUSSIE GEOPOLITIQU...
| afriqueecologielesverts
| unavenirmeilleur